UA-29669809-3 Les dates des rencontres : Centre Culturel - Médiathèque de Carmaux - Archives Municipales- 05-63-76-85-85

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01.09.2017

Rejoignez le "Club" de la Médiathèque

Le "Troc Cultures" vous propose...

 

Des livres à partager

Des bandes dessinées à découvrir

piles.jpg

Des films à proposer

De la musique à échanger

 

Le prochain rendez-vous est fixé au:

Samedi 9 Septembre à 16 h,

(au premier étage de la Médiathèque)

 

02.06.2017

Rejoignez le "Club" de la Médiathèque

Le "Troc Cultures" vous propose...

 

Des livres à partager

Des bandes dessinées à découvrir

piles.jpg

Des films à proposer

De la musique à échanger

 

Le prochain rendez-vous est fixé au:

Samedi 17 Juin à 16 h,

(au premier étage de la Médiathèque)

10.03.2017

Rejoignez le "Club" de la Médiathèque

Le "Troc Cultures" vous propose...

 

Des livres à partager

Des bandes dessinées à découvrir

piles.jpg

Des films à proposer

De la musique à échanger

 

Le prochain rendez-vous est fixé au:

Samedi 25 Mars à 16 h,

(au premier étage de la Médiathèque)

 

14.01.2017

Rendez-vous du Club Lecture

Le Troc Cultures vous propose...

 

Des livres à partager

Des bandes dessinées à découvrir

piles.jpg

Des films à proposer

De la musique à échanger

 

Le prochain rendez-vous est fixé au:

Samedi 28 Janvier à 16 h,

(au premier étage de la Médiathèque)

11.11.2016

Rendez-vous du Club Lecture

Troc Cultures ...

Des livres à partager

Des bandes dessinées à découvrir

piles.jpg

Des films à proposer

De la musique à échanger

 

Le prochain rendez-vous est fixé au:

Samedi 26 Novembre à 16 h,

(au premier étage de la Médiathèque)

20.02.2016

Rejoignez le club "Troc Cultures"

Le "Troc Cultures", qu’est ce que c’est ? 

 

Ce sont des rencontres en toute simplicité pour partager, vos «coups de cœur» ou vos «coups de griffes » littéraires, cinématographiques, etc. Elles sont organisées tous les 2 mois environ. echange livre cd.jpg

  

- La première heure, nous échangerons nos avis sur des livres, des bandes dessinées, des disques, des films à partir d'un thème choisi ensemble. Les documents sélectionnés sont à emprunter à l'accueil.


- La deuxième heure, chacun partagera ses lectures, ses découvertes musicales et/ou cinématographiques et confrontera ses points de vue, en toute convivialité.

 

Toutes les personnes, lectrices, lecteurs, mélomanes, cinéphiles ou cinéphages sont les bienvenus. Une belle occasion de partager ses coups de cœur ou de découvrir des œuvres à ne pas laisser passer.

 

 Le prochain rendez-vous est:

 

le  Samedi 19 mars à 16h

 au premier étage de la médiathèque

 Thème: L'humour

 

    

Inscription et information auprès de la médiathèque
05 63 76 85 85 / mediatheque.carmaux.fr

02.01.2016

Le Troc Cultures : des rencontres bimestrielles

 

Venez partager en toute simplicité, vos «coups de cœur» ou vos «coups de griffe » littéraires, cinématographiques, etc.

echange livre cd.jpg

- La première heure, nous échangerons nos avis sur des livres, des bandes dessinées, des disques, des films à partir d'un thème. Les documents sont à emprunter à l'accueil.


- La deuxième heure, chacun partagera ses lectures, ses découvertes musicales et/ou cinématographiques et confrontera ses points de vue, en toute convivialité.

 

Toutes les personnes, lectrices, lecteurs, mélomanes, cinéphiles ou cinéphages sont les bienvenus. Une belle occasion de partager ses coups de cœur ou de découvrir des œuvres à ne pas laisser passer.

 

Le Troc Cultures se réunira à 16h:

 

- le samedi 16 janvier

thème: Les Prix Littéraires 2015

 

- le samedi 12 mars

thème: L'Humour

 

- le samedi 21 mai

thème: Le Voyage

 

Inscription auprès de la médiathèque
05 63 76 85 85 / mediatheque@carmaux.fr / mediatheque.carmaux.fr

03.11.2015

Rejoignez le club "Troc Cultures"

Le "Troc Cultures", qu’est ce que c’est ? 

 

Ce sont des rencontres en toute simplicité pour partager, vos «coups de cœur» ou vos «coups de griffes » littéraires, cinématographiques, etc.

3544674587.jpg

 

Elles sont organisées tous les 2 mois environ.

 

 

 

- La première heure, nous échangerons nos avis sur des livres, des bandes dessinées, des disques, des films à partir d'un thème choisi ensemble. Les documents sélectionnés sont à emprunter à l'accueil.


- La deuxième heure, chacun partagera ses lectures, ses découvertes musicales et/ou cinématographiques et confrontera ses points de vue, en toute convivialité.

 

Toutes les personnes, lectrices, lecteurs, mélomanes, cinéphiles ou cinéphages sont les bienvenus. Une belle occasion de partager ses coups de cœur ou de découvrir des œuvres à ne pas laisser passer.

 

 Prochaine rencontre:

 

Samedi 21 novembre à 16h

 

Le Thème: Le bonheur

 

 

   

Inscription et information auprès de la médiathèque
05 63 76 85 85 / mediatheque.carmaux.fr

 

22.09.2015

Rappel : Rencontrez un auteur de Romans Policiers espagnol

Vendredi 2 Octobre à 17h

Médiathèque de Carmaux

delArbol.jpg

 

Víctor del Árbolné en 1968 à Barcelone, est un romancier espagnol, auteur de roman policier.

 

La parution en 2011 de La Tristesse du samouraï, traduit en une douzaine de langues et best-seller en France, lui apporte la notoriété. Pour ce roman, il remporte plusieurs distinctions, notamment le prix du polar européen en 2012.

 

samourai.jpg

 

La tristesse du samouraï

 « Trois générations marquées au fer rouge par une femme infidèle. L'incartade a transformé les enfants en psychopathes, les victimes en bourreaux, le code d’honneur des samouraïs en un effroyable massacre. Et quelqu’un doit laver le péché originel. »

 

L'auteur nous plonge dans une intrigue particulièrement riche, se jouant sur deux époques de l'histoire espagnole séparées de 40 ans. L’enlèvement d’une enfant ayant pour lien un drame s’étant passé lors de la guerre civile espagnole. Une sombre histoire de vengeance, où l'on découvre comment les erreurs du passé se répercutent sur le présent, lors d'un voyage d'allers-retours entre les années 40 et 80 en Espagne. Brillant et tranchant comme le sabre...

Aussi tragique que passionnant, l’auteur nous offre là un chef d’œuvre : force et singularité des personnages, servis par une qualité d'écriture certaine.

 

C'est l'époque franquiste et post franquiste qui est restituée, avec ses jeux de pouvoir et de haine. Ce roman noir, plus qu'un thriller, est une grande réussite avec une composante historique intéressante.

 

maison.jpg

 

 

 

La maison des chagrins

 

« Eduardo tente de survivre dans un appartement sans âme, grâce à l’alcool et aux psychotropes que lui prescrit la psychiatre chargée de sa réinsertion. Il vient de purger une peine de prison pour le meurtre du chauffard qui a tué sa femme et sa fille, voilà quatorze ans. Peintre autrefois coté, il gagne sa vie en exécutant à la chaîne des portraits anonymes que sa galeriste place dans les grandes surfaces. Un jour, celle-ci lui transmet une bien étrange commande : une célèbre violoniste lui demande de réaliser le portrait de l’homme qui a tué son fils. Elle veut pouvoir déchiffrer sous les traits de l’homme les caractéristiques de l’assassin. Unis dans la même douleur, la commanditaire et l’artiste ouvrent bientôt la boîte de Pandore, déchaînant tous les démons qui s’y trouvaient enfouis. Le pinceau d’Eduardo met au jour une galerie d’êtres tourmentés, enfermés dans un drame qui a figé leur existence : un jeune Chinois androgyne qui fait commerce de son corps, un fils de combattant de l’OAS enrichi par le gaz et le pétrole d’Alger, un ex-agent de la police politique de Pinochet, un Arménien sans foi ni loi, une jeune fille abusée par l’amant de sa mère, un mercenaire soufi… »

 

Autant de personnages qui hantent la maison des chagrins, pris au piège d’une vengeance désespérée et d’un hasard qui n’est que l’autre nom du destin. Assemblant sous les yeux du lecteur les mille et une pièces d’un terrifiant puzzle, Víctor del Árbol signe un roman vertigineux de maîtrise, glaçant de noirceur et désarmant d’humanité.

La Maison des chagrins est vraiment un fabuleux et magnifique roman noir, porté par une écriture puissante, élégante et racée, ainsi que des personnages dont l'auteur dissèque la psychologie complexe. L'intrigue, en apparence simple, se révèle être en réalité une véritable construction.

 

Tout l'art de l'auteur est de créer des personnages, les faire vivre, nous les faire aimer ou détester. Une histoire sombre dénuée d'espoir. Un livre qui se lit avec beaucoup de plaisir où l'on s'enfonce dans la noirceur de ces âmes humaines qui composent un tableau complexe où tous les destins sont entrelacés, unis dans un même cauchemar. 

 

 

En ne dévoilant son ampleur, sa profondeur et ses multiples intrications que petit à petit, l’auteur offre un récit captivant. Au fil des rebondissements et des retournements de situation, le final est radicalement différent de l'image que l'on imaginait initialement.

 

vagues.jpg

 

 

Toutes les vagues de l'océan

 

« Gonzalo Gil reçoit un message qui bouleverse son existence : sa sœur, de qui il est sans nouvelles depuis de nombreuses années, a mis fin à ses jours dans des circonstances tragiques. Et la police la soupçonne d'avoir auparavant assassiné un mafieux russe pour venger la mort de son jeune fils. Ce qui ne semble alors qu'un sombre règlement de comptes ouvre une voie tortueuse sur les secrets de l'histoire familiale et de la figure mythique du père, nimbée de non-dits et de silences. Cet homme idéaliste, parti servir la révolution dans la Russie stalinienne, a connu dans l'enfer de Nazino l'incarnation du mal absolu, avec l'implacable Igor, et de l'amour fou avec l'incandescente Irina. La violence des sentiments qui se font jour dans cette maudite «île aux cannibales» marque à jamais le destin des trois protagonistes et celui de leurs descendants. Révolution communiste, guerre civile espagnole, Seconde Guerre mondiale, c'est toujours du côté de la résistance, de la probité, de l'abnégation que ce parangon de vertu, mort à la fleur de l'âge, a traversé le siècle dernier. Sur fond de pression immobilière et de mafia russe, l'enquête qui s'ouvre aujourd'hui à Barcelone rebat les cartes du passé. La chance tant attendue, pour Gonzalo, d'ébranler la statue du commandeur, de connaître l'homme pour pouvoir enfin aimer le père. »

  

Toutes les vagues de l'océan déferlent dans cette admirable fresque d'un XXe siècle dantesque porteur de toutes les utopies et de toutes les abjections humaines. Une fresque dont le point de départ est l’idéalisme des jeunes communistes partis à Moscou avec une bourse d’étude pour aider la Russie à se développer et qui ont découvert l'horreur des régimes totalitaires. 3 personnages : Elias, Irina et Igor. Ils sont liés par la haine, le sang et le poids des secrets de famille qui rejailliront sur leurs descendants. De la Sibérie des années 30, à la corruption à Barcelone de nos jours, en passant par l'époque franquiste. Quand l'idéalisme se brise face à la nécessité de survivre. Haletant et rebondissant. Víctor del Árbol nous emporte dans une histoire ou les actes commis hier explosent sur la vie des descendants d'aujourd'hui. 

  

Vous pouvez emprunter ou réserver

ces trois romans à la médiathèque

RP ARB

02.09.2015

Venez rencontrer un auteur de Romans Policiers espagnol

Vendredi 2 Octobre à 17h

Médiathèque de Carmaux

delArbol.jpg

 

Víctor del Árbol, né en 1968 à Barcelone, est un romancier espagnol, auteur de roman policier.

 

La parution en 2011 de La Tristesse du samouraï, traduit en une douzaine de langues et best-seller en France, lui apporte la notoriété. Pour ce roman, il remporte plusieurs distinctions, notamment le prix du polar européen en 2012.

 

samourai.jpg

 

La tristesse du samouraï

 « Trois générations marquées au fer rouge par une femme infidèle. L'incartade a transformé les enfants en psychopathes, les victimes en bourreaux, le code d’honneur des samouraïs en un effroyable massacre. Et quelqu’un doit laver le péché originel. »

 

L'auteur nous plonge dans une intrigue particulièrement riche, se jouant sur deux époques de l'histoire espagnole séparées de 40 ans. L’enlèvement d’une enfant ayant pour lien un drame s’étant passé lors de la guerre civile espagnole. Une sombre histoire de vengeance, où l'on découvre comment les erreurs du passé se répercutent sur le présent, lors d'un voyage d'allers-retours entre les années 40 et 80 en Espagne. Brillant et tranchant comme le sabre...

Aussi tragique que passionnant, l’auteur nous offre là un chef d’œuvre : force et singularité des personnages, servis par une qualité d'écriture certaine.

 

C'est l'époque franquiste et post franquiste qui est restituée, avec ses jeux de pouvoir et de haine. Ce roman noir, plus qu'un thriller, est une grande réussite avec une composante historique intéressante.

 

maison.jpg

 

 

 

La maison des chagrins

 

« Eduardo tente de survivre dans un appartement sans âme, grâce à l’alcool et aux psychotropes que lui prescrit la psychiatre chargée de sa réinsertion. Il vient de purger une peine de prison pour le meurtre du chauffard qui a tué sa femme et sa fille, voilà quatorze ans. Peintre autrefois coté, il gagne sa vie en exécutant à la chaîne des portraits anonymes que sa galeriste place dans les grandes surfaces. Un jour, celle-ci lui transmet une bien étrange commande : une célèbre violoniste lui demande de réaliser le portrait de l’homme qui a tué son fils. Elle veut pouvoir déchiffrer sous les traits de l’homme les caractéristiques de l’assassin. Unis dans la même douleur, la commanditaire et l’artiste ouvrent bientôt la boîte de Pandore, déchaînant tous les démons qui s’y trouvaient enfouis. Le pinceau d’Eduardo met au jour une galerie d’êtres tourmentés, enfermés dans un drame qui a figé leur existence : un jeune Chinois androgyne qui fait commerce de son corps, un fils de combattant de l’OAS enrichi par le gaz et le pétrole d’Alger, un ex-agent de la police politique de Pinochet, un Arménien sans foi ni loi, une jeune fille abusée par l’amant de sa mère, un mercenaire soufi… »

 

Autant de personnages qui hantent la maison des chagrins, pris au piège d’une vengeance désespérée et d’un hasard qui n’est que l’autre nom du destin. Assemblant sous les yeux du lecteur les mille et une pièces d’un terrifiant puzzle, Víctor del Árbol signe un roman vertigineux de maîtrise, glaçant de noirceur et désarmant d’humanité.

La Maison des chagrins est vraiment un fabuleux et magnifique roman noir, porté par une écriture puissante, élégante et racée, ainsi que des personnages dont l'auteur dissèque la psychologie complexe. L'intrigue, en apparence simple, se révèle être en réalité une véritable construction. En ne dévoilant son ampleur, sa profondeur et ses multiples intrications que petit à petit, l’auteur offre un récit captivant. Au fil des rebondissements et des retournements de situation, le final est radicalement différent de l'image que l'on imaginait initialement.

 

Tout l'art de l'auteur pour créer des personnages, les faire vivre, nous les faire aimer ou détester. Une histoire sombre dénuée d'espoir qui nous dévoile une véritable toile d'araignée qui se dévoile au fil des pages. Un livre qui se lit avec beaucoup de plaisir ou l'on s'enfonce dans la noirceur de ces âmes humaines qui composent un tableau complexe qui se dévoile au fil des pages ou tous les destins sont entrelacés, unis dans un même cauchemar. 

 

vagues.jpg

 

 

Toutes les vagues de l'océan

 

« Gonzalo Gil reçoit un message qui bouleverse son existence : sa sœur, de qui il est sans nouvelles depuis de nombreuses années, a mis fin à ses jours dans des circonstances tragiques. Et la police la soupçonne d'avoir auparavant assassiné un mafieux russe pour venger la mort de son jeune fils. Ce qui ne semble alors qu'un sombre règlement de comptes ouvre une voie tortueuse sur les secrets de l'histoire familiale et de la figure mythique du père, nimbée de non-dits et de silences. Cet homme idéaliste, parti servir la révolution dans la Russie stalinienne, a connu dans l'enfer de Nazino l'incarnation du mal absolu, avec l'implacable Igor, et de l'amour fou avec l'incandescente Irina. La violence des sentiments qui se font jour dans cette maudite «île aux cannibales» marque à jamais le destin des trois protagonistes et celui de leurs descendants. Révolution communiste, guerre civile espagnole, Seconde Guerre mondiale, c'est toujours du côté de la résistance, de la probité, de l'abnégation que ce parangon de vertu, mort à la fleur de l'âge, a traversé le siècle dernier. Sur fond de pression immobilière et de mafia russe, l'enquête qui s'ouvre aujourd'hui à Barcelone rebat les cartes du passé. La chance tant attendue, pour Gonzalo, d'ébranler la statue du commandeur, de connaître l'homme pour pouvoir enfin aimer le père. »

  

Toutes les vagues de l'océan déferlent dans cette admirable fresque d'un XXe siècle dantesque porteur de toutes les utopies et de toutes les abjections humaines. Une fresque dont le point de départ est l’idéalisme des jeunes communistes partis à Moscou avec une bourse d’étude pour aider la Russie à se développer et qui ont découvert l'horreur des régimes totalitaires. 3 personnages : Elias, Irina et Igor. Ils sont liés par la haine, le sang et le poids des secrets de famille qui rejailliront sur leurs descendants. De la Sibérie des années 30, à la corruption à Barcelone de nos jours, en passant par l'époque franquiste. Quand l'idéalisme se brise face à la nécessité de survivre. Haletant et rebondissant. Víctor del Árbol nous emporte dans une histoire ou les actes commis hier explosent sur la vie des descendants d'aujourd'hui. 

  

Vous pouvez emprunter ou réserver ces trois romans à la médiathèque

RP ARB

29.05.2015

Troc Cultures: L'écologie et la nature

Samedi 6 Juin à 16h00

 

 

Venez partager en toute simplicité, vos «coups de cœur» ou vos «coups de griffe » littéraires, cinématographiques, etc.

echange livre cd.jpg

- La première heure, nous échangerons nos avis sur des livres, des bandes dessinées, des disques, des films à partir d'un thème : "L'écologie, la nature". Les documents sont à emprunter à l'accueil.


- La deuxième heure, chacun partagera ses lectures, ses découvertes musicales et/ou cinématographiques et confrontera ses points de vue, en toute convivialité.

 

Toutes les personnes, lectrices, lecteurs, mélomanes, cinéphiles ou cinéphages sont les bienvenus. Une belle occasion de partager ses coups de cœur ou de découvrir des œuvres à ne pas laisser passer.

 

Inscription auprès de la médiathèque
05 63 76 85 85 / mediatheque@carmaux.fr / mediatheque.carmaux.fr

28.03.2015

Troc cultures: Secrets de famille

Samedi 11 avril à 16h00

 

 

Venez partager en toute simplicité, vos «coups de cœur» ou vos «coups de griffe » littéraires, cinématographiques, etc.

echange livre cd.jpg

- La première heure, nous échangerons nos avis sur des livres, des bandes dessinées, des disques, des films à partir d'un thème : "Les Secrets de famille". Les documents sont à emprunter à l'accueil.


- La deuxième heure, chacun partagera ses lectures, ses découvertes musicales et/ou cinématographiques et confrontera ses points de vue, en toute convivialité.

 

Toutes les personnes, lectrices, lecteurs, mélomanes, cinéphiles ou cinéphages sont les bienvenus. Une belle occasion de partager ses coups de cœur ou de découvrir des œuvres à ne pas laisser passer.

 

Inscription auprès de la médiathèque
05 63 76 85 85 / mediatheque@carmaux.fr / mediatheque.carmaux.fr

21.02.2015

Prochain Troc Cultures

Rappel

Prochain "Troc Cultures " :

L'évolution de la condition des femmes dans le monde

Samedi 28 février à 16h00

Venez partager avec nous vos coups de coeur, discuter sur ce thème, découvrir des auteurs, des témoignages...

 

14.02.2015

Troc Cultures : "L'évolution de la condition des femmes dans le monde"

Pour partager en toute simplicité, ses « coups de cœur » ou ses « coups de griffe » littéraires, cinématographiques, etc.

Au programme :
- La première heure, ils échangeront leurs avis sur des livres, des bandes dessinées, des disques, des films à partir d'un thème : "L'évolution de la condition des femmes dans le monde"
- La deuxième heure, chacun partagera ses lectures, ses découvertes musicales et/ou cinématographiques et confrontera ses points de vue, en toute convivialité.

Toutes les personnes, lectrices, lecteurs, mélomanes, cinéphiles ou cinéphages sont les bienvenus. Une belle occasion de partager ses coups de cœur ou de découvrir des œuvres à ne pas laisser passer.

Inscription auprès de la médiathèque
05 63 76 85 85 / mediatheque@carmaux.fr / mediatheque.carmaux.fr

08.12.2014

Venez aux rencontres du Club le Samedi 13 Décembre !

8284359-contour-cartoon-texte-look-avec-lunettes-sourire.jpg

   

Vous avez vu ?  Vous avez lu ?

              Vous avez entendu ?   livre_ouvert.jpg

           Vous êtes les bienvenus ……

 

 

Les participant(e)s se sont rencontré(e)s, Samedi 11 Octobrepour discuter de la nouvelle animation proposée par la médiathèque.

 

P1020279.JPG

 

Ils ont décidé de se retrouver, environ tous les deux mois, les Samedis de 16h à 18h, pour partager en toute simplicité, leurs « coups de cœur » ou leurs « coups de griffe ».

 

La première heure, ils échangeront leurs avis sur des livres, des bandes dessinées, des disques, des films à partir d'un thème, le premier est la "gourmandise".

 

La deuxième heure, chacun partagera ses lectures, ses découvertes musicales et/ou cinématographiques et confrontera ses points de vue, en toute convivialité.

 

Le prochain rendez-vous est fixé:

 

le Samedi 13 Décembre à 16 h,

au premier étage de la Médiathèque.

 

 

N'hésitez pas à les rejoindre.

 

mystery_TA_logo.jpg

Inscription auprès de la Médiathèque ! 

 Au 05-63-76-85-85  ou  mediatheque@carmaux.fr