Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07.07.2017

Bande dessinée, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

Elle s'appelait Tomojitomoji.jpg

Jirô Taniguchi (Dessinateur)                      MAN TAN

 

 

 

 

Résumé:

Taniguchi met ici en scène la rencontre entre deux adolescents dans le Japon de l'entre-deux guerres (1925-1932). Tomoji vit dans la campagne japonaise au nord du mont Fuji tandis que Fumiaki fait ses premiers pas de photographe à Tokyo. L'auteur nous fait découvrir avec sa sensibilité habituelle ce qui va unir ces personnages. Une histoire inspirée de personnages réels qui fonderont par la suite une branche dérivée du bouddisme.

Avis du club:

Taniguchi s'essaye pour la première fois à la biographie historique. Il fait le portrait de Tomiji Uchida, la créatrice d'un temple bouddhiste. Une jeune fille exemplaire, qui pourtant, n'a pas eu la vie facile. Sa vie est jalonnée de tragédies familiales lourdes à porter dans ce Japon ancien. L'auteur ne bascule jamais dans le pathos, le larmoyant mais dans l'ordre des choses : la vie, la mort, les naissances, les départs, les peines, les joies et une vie qui doit continuer.

Taniguchi est dans la contemplation, la délicatesse et le calme. Le trait réaliste, tout en finesse et élégance, est en parfaite harmonie avec les émotions qui se dégagent de ce portrait. La poésie des sens opère toujours dans ses illustrations exquises, détaillées. Un vent romanesque souffle sur ce livre plutôt intimiste. Pas d'action, pas de surprise non plus, la fin est annoncée dès le début. C'est beau, humble et délicat. Les dessins sont doux, paisibles et emplis de sérénité.

Écrire un commentaire