UA-29669809-3 Troc Cultures : Centre Culturel - Médiathèque de Carmaux : 05-63-76-85-85

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23.12.2018

Documentaire, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

Des mille et une façons d'être juif ou musulman - Dialogue

Delphine Horvilleur - Rachid Benzine     296.397 HOR

Résultat de recherche d'images pour "Des mille et une façons d'être juif ou musulman"

Résumé:

Une rabbin et un intellectuel musulman s'entretiennent ici autour de l'essentiel : comment être juif ou musulman ? Quel rapport – semblable, différent, complémentaire... – à l'histoire, à la loi, aux rites et aux coutumes, à la laïcité, à la filiation, à la vérité ? Où en sont les femmes dans le judaïsme et l'islam d'aujourd'hui, quelle est leur place publique et privée ? Quelle relation entretiennent musulmans et juifs avec Dieu ?

La révélation dont les textes gardent la trace n'a de sens que dans des interprétations renouvelées au fil des générations : telle est la conviction qui rapproche, au-delà des différences, Delphine Horvilleur et Rachid Benzine, dans un dialogue à la fois vif et profond. La rabbin affirme que lire la Torah, c'est toujours se battre avec un texte complexe ; pour l'islamologue, se réclamer du Coran, c'est d'abord écouter une parole pour être " bien guidé ". La responsabilité religieuse consiste aujourd'hui à sortir de l'idéologie identitaire, du sacré intemporel qui fige la tradition dans le passé, à poursuivre avec les autres – tous les autres – un dialogue à la fois amical et franc, qui refuse les remparts du fondamentalisme religieux et laisse l'avenir ouvert.

Un livre d'une grande liberté de ton, particulièrement bienvenu en ces temps où il faut lutter contre les murs, symboliques ou concrets, que certains érigent comme s'ils étaient devenus l'unique salut possible.

Avis du club:

Delphine Horvilleur est rabbin et Rachid Benzine est islamologue. Tous deux libéraux dans chacune de leur confession, ils échangent et construisent au fil de ses pages un dialogue inter religieux ! Ils partagent la lecture de leurs textes sacrés, avec une grande liberté. Leur objectif expliquer avec des mots simples et désacraliser la religion ! Un livre qui donne à réfléchir sur l'Homme et son libre arbitre et qui prônent la tolérance et l'ouverture aux autres. Un dialogue qui revisite les fondamentaux de toute religion.

 

 

21.12.2018

Bande dessinée, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

 

La Légèreté

Catherine Meurisse    BD MEU 

 Résultat de recherche d'images pour "la légéreté bd" 

Résumé:

Dessinatrice à Charlie Hebdo depuis plus de dix ans, Catherine Meurisse a vécu le 7 janvier 2015 comme une tragédie personnelle, dans laquelle elle a perdu des amis, des mentors, le goût de dessiner, la légèreté. Après la violence des faits, une nécessité lui est apparue: s'extirper du chaos et de l'aridité intellectuelle et esthétique qui ont suivi en cherchant leur opposé – la beauté. Afin de trouver l'apaisement, elle consigne les moments d'émotion vécus après l'attentat sur le chemin de l'océan, du Louvre ou de la Villa Médicis, à Rome, entre autres lieux de renaissance.

Avis du club:

Avec pudeur et courage, Catherine se livre à nous pour se délivrer d'une souffrance infinie. Avec beaucoup d'humour, elle nous raconte son "après", sa quête pour retrouver ses souvenirs et ses émotions d'avant, son insouciance et sa "légèreté". Elle se livre et nous livre, avec beaucoup d'émotion, sa tentative de reconstruction, aussi bien physique, mentale, psychologique ou émotionnelle après les attentats du 7 janvier. Comment redessiner quand l'envie a disparu ? Comment rire ? Comment aimer ? Comment retrouver un tant soit peu de goût à la vie ? Ce roman graphique, montre l'effondrement, la colère, la culpabilité. 

Une bande dessinée belle et terrible à la fois, où l'optimisme et l'humour de l'auteur transperce le noir profond de la peur. Le résultat est poignant, bouleversant de simplicité, de réalité, d'authenticité avec un traitement graphique doux, brut, efficace et rempli d'émotions. Le récit d'une renaissance, par la beauté de l'art.

18.12.2018

DVD, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

PENTAGON PAPERS

De Steven Spielberg

Avec Meryl StreepTom HanksSarah Paulson    DVD PEN

 Résultat de recherche d'images pour "pentagon papers"

Résumé:

Première femme directrice de la publication d’un grand journal américain, le Washington Post, Katharine Graham s'associe à son rédacteur en chef Ben Bradlee pour dévoiler un scandale d'État monumental et combler son retard par rapport au New York Times qui mène ses propres investigations. Ces révélations concernent les manœuvres de quatre présidents américains, sur une trentaine d'années, destinées à étouffer des affaires très sensibles… Au péril de leur carrière et de leur liberté, Katharine et Ben vont devoir surmonter tout ce qui les sépare pour révéler au grand jour des secrets longtemps enfouis.

Avis du club:

Le premier film sur la presse de Spielberg sous la forme d’un thriller journalistique. Un manifeste urgent pour la presse et la démocratie doublé d’un thriller épatant et d’une réflexion nécessaire sur la place des femmes dans la société. L’ambiance des années 1970 est reconstituée de manière impressionnante. Un scénario et une mise en scène impeccablement menés. Steven Spielberg glorifie la liberté de la presse, la résistance face aux pouvoirs institutionnels et la place des femmes dans une société patriarcale. Il dresse le portrait sensible d’une femme affirmant son pouvoir, à laquelle Meryl Streep prête toute l’étendue de son talent. L’actrice habite avec une étonnante douceur cette patronne atypique, tiraillée entre les exigences de son milieu, la haute société politico-financière et ses valeurs morales. Un suspense qui repose sur deux mots-clefs: la conscience et la confiance.  Une ode au contre-pouvoir que représente le journalisme lorsqu’il est pratiqué avec indépendance et témérité.

14.12.2018

DVD, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

PARVANA

De Nora Twomey

Avec Golshifteh FarahaniSaara ChaudrySoma Bhatia      DVD PAR

Résultat de recherche d'images pour "parvana"

Résumé:

En Afghanistan, sous le régime taliban, Parvana, onze ans, grandit à Kaboul ravagée par la guerre. Elle aime écouter les histoires que lui raconte son père, lecteur et écrivain public. Mais un jour, il est arrêté et la vie de Parvana bascule à jamais. Car sans être accompagnée d’un homme, on ne peut plus travailler, ramener de l'argent ni même acheter de la nourriture. Parvana décide alors de se couper les cheveux et de se travestir en garçon afin de venir en aide à sa famille. Risquant à tout moment d'être démasquée, elle reste déterminée à trouver un moyen de sauver son père. Parvana est un conte merveilleux sur l'émancipation des femmes et l'imagination face à l'oppression.

Avis du club:

Cette fable poétique et politique suit le combat d'une fillette pour retrouver son père sous le joug des talibans. Un magnifique portrait de jeune fille inspiré d’un roman de la Canadienne Deborah Ellis. Un plaidoyer pour la culture et pour la mémoire, sources de résistance à l’obscurantisme. Un conte réaliste et émouvant sur la condition de la femme mêlant humour et gravité, dureté et tendresse mais jamais moraliste ou complaisant. Cette magnifique chronique de la répression religieuse extrémiste en Afghanistan se révèle à la fois douloureuse, tendre et pleine d’espoir.

Dans un Kaboul où la lumière chaude est légèrement ternie, le dessin, simple et élégant, installe une fable tendre et humaniste qui ose la dureté des traits pour souligner l'angoisse des personnages et la délicatesse réconfortante de séquences en papier découpé à la mode orientale. Toute cette beauté tempère l'ambiance de guerre, de suspense, de violence suggérée (mais pas gommée).

11.12.2018

Bande dessinée, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

Mon traître

Pierre Alary    BD CHA 

 Résultat de recherche d'images pour "mon traitre bd"

Résumé:

Antoine, luthier parisien se prend d'amour pour l'Irlande. Fasciné par sa culture, ses paysages et par la chaleur des gens, le jeune français rencontre Jim et Cathy qui deviendront des amis précieux. Tous font partie du mouvement républicain irlandais, et mènent des actions pour le compte de l'IRA . Un soir à Belfast, il fait la connaissance du charismatique Tyrone Meehan, responsable de l'IRA, vétéran de tous les combats contre la puissance britannique. Antoine ne tarde pas à embrasser la cause de ce peuple. Captivé, le jeune Français trouve en Tyrone un mentor, un ami très cher, presque un père. Puis un traître... " Mon traître ", comme l'appelle Antoine, pour désigner cet homme qui fut en réalité, vingt-cinq ans durant, un agent agissant pour le compte des Anglais. Il les avait tous trahis, ses parents, ses enfants, ses camarades, ses amis et lui, chaque matin, chaque soir.

Avis du club:

Adapté du roman éponyme de Sorj Chalandon, cet album nous plonge en plein conflit irlandais. Pierre Alary nous fait revivre l'histoire de l'Irlande du Nord à travers ses combats pour la liberté dans les yeux de ces deux hommes que tout rapproche pour finir par être séparés par un abîme qui porte un nom, celui de trahison. C'est dans le cœur d'une Irlande déchirée, au cours des années 70/80, que l'on retrouve le jeune homme au sein de la cause irlandaise, aux côtés de ses amis, Jim, Cathy et le charismatique Meehan. Pierre Alary entremêle au cœur de ce récit les comptes rendus d'interrogatoires de Tyrone Meehan par l'IRA. Des interrogatoires succincts mais riches de sens. L'auteur nous plonge dans une ambiance tendue, angoissante et traite avec justesse du combat, de la patrie, de la confiance, de la fraternité, de l'amitié, du deuil et, évidemment, de la traîtrise. L'engagement des combattants catholiques irlandais est retranscrit avec force. On perçoit une certaine tension au fil des pages, l'amitié est malmenée, le pays mis à mal aussi, on croise la mort au détour d'une rébellion, d'une manifestation et le malheur tombe, la tristesse recouvre tout. Le thème de la traîtrise n'est pas le point essentiel dans cet album, l'homme trahit ses idéaux mais pour une cause que lui seul connaît. 

Le découpage et le cadencement rendent très bien la tension, le tragique (sans aucune exagération) et les joies. 

 

07.12.2018

Roman, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

1984

George Orwell    SF ORW

Résultat de recherche d'images pour "1984 livre"

Résumé:

Londres, 1984. Voici Winston Smith, employé au Ministère de la Vérité, chargé de réécrire l'histoire afin qu'elle s'accorde avec la version officielle. Voici les télécrans qui diffusent en permanence les messages de propagande et espionnent sans relâche chaque individu. Voici Julia, rencontrée lors des Deux Minutes de la Haine quotidiennes et obligatoires où l'on conspue le Traître Emmanuel Goldstein, qui aura maille à partir, comme Winston, avec la Police de la Pensée. Voici la novlangue qui dépouille le langage de ses inflexions subversives, qui le réduit à un rôle informatif. Et surtout, voici Big Brother, aujourd'hui passé au stade de figure mythique, symbole de la surveillance et de l'oppression totalitaire. 1984, une machine monstrueuse si habilement huilée, qui broie l'homme et les pensées, et que plus rien ne semble pouvoir enrayer. 

Avis du club:

"1984" dépeint une société où l'histoire est constamment réécrite, où l'individu est nié et surveillé par le tout puissant Big brother. Publié en 1949, "1984" se passe dans notre monde divisé en 3 superpuissances totalitaires, en guerre permanente qui usent d'une amnésie sélective sur leurs citoyens pour éviter toute révolution. Winston Smith, incapable de cette amnésie, va se rebeller contre le système.

Orwell réussit le tour de force de proposer une synthèse des totalitarismes présents, passés et futurs, où chaque dérive est mentionnée. Un livre effrayant sous certains aspects où la frontière entre réalité/vérité et duperie/mensonge est parfois difficile à discerner mais visionnaire !  A lire pour que notre vigilance reste intacte. 

Comprenant que le roman est une satire inspirée de son mode de gouvernement, Staline interdit le livre en Union Soviétique en 1950. Il faudra attendre 1990 pour que l'interdiction soit levée et que le livre puisse être à nouveau publié.

16.11.2018

Venez échanger sur vos coups de cœur

 

  Vous avez vu ? Vous avez lu ?

GfMNbp-IEIDIEcgAEzo_yiG8Rxo.png Vous avez entendu ? coups-coeur-griffes.jpg

  Venez échanger et partager avec nous…

 

Samedi 24 Novembre 

à 15 h

 

Des livres à partager /Des bandes dessinées à faire découvrir

piles.jpg

De la musique à échanger              /          Des films à proposer

 

 

Renseignements auprès de la médiathèque
05 63 76 85 85 / mediatheque@carmaux.fr / mediatheque.carmaux.fr

24.10.2018

DVD, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

ZODIAC

De David Fincher

Avec Jake GyllenhaalMark RuffaloAnthony Edwards   DVD ZOD

zodiac.jpg

Résumé:

Zodiac, l'insaisissable tueur en série qui sévit à la fin des années 60 et répandit la terreur dans la région de San Francisco, fut le Jack l’Éventreur de l'Amérique. Prodigue en messages cryptés, il semait les indices comme autant de cailloux blancs, et prenait un malin plaisir à narguer la presse et la police. Il s'attribua une trentaine d'assassinats, mais fit bien d'autres dégâts collatéraux parmi ceux qui le traquèrent en vain. Robert Graysmith, jeune et timide dessinateur de presse, n'avait ni l'expérience ni les relations de son brillant collègue Paul Avery, spécialiste des affaires criminelles au San Francisco Chronicle. Extérieur à l'enquête, il n'avait pas accès aux données et témoignages dont disposait le charismatique Inspecteur David Toschi et son méticuleux partenaire, l'Inspecteur William Armstrong. Le Zodiac n'en deviendrait pas moins l'affaire de sa vie, à laquelle il consacrerait dix ans d'efforts et deux ouvrages d'une vertigineuse précision.

Avis du club:

Une captivante chronique d'une affaire jamais résolue.

Un film angoissant, souvent drôle, bien écrit, splendidement et magistralement dirigé. David Fincher préfère sacrifier le suspense pour filmer une chronique sur trois décennies, avec un souci du détail qui relève du documentaire. Pas de sensationnalisme, mais le parti pris, assumé, de l'ultra réalisme, de la densité.  Il circonscrit son récit à une enquête passionnante, menée de main de maître, allant de mystères épais en révélations fracassantes. Un thriller méticuleux où alternent fausses pistes et rebondissements.

20.10.2018

Roman, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

L’Archipel du Chien

Philippe Claudel          R CLA

chien.jpg

Résumé:

Sur une petite île paisible de pêcheurs, de cultivateurs et de vignerons, l'Archipel du Chien, se trouve une plage formée de galets. L'île est en partie recouverte de la lave noire d'un volcan, le Brau, qui, régulièrement, se rappelle aux habitants. C'est sur cette plage inhospitalière que s'échouent trois corps noirs. Après la découverte des corps par un petit groupe d'habitants, les réactions vont être inattendues ! Le curé, le maire, le docteur, un pêcheur, l'ancienne institutrice à la retraite ne veulent pas de ces cadavres de migrants, il faut cacher cette réalité morbide. Ils préfèrent les cacher pour éviter une publicité négative qui ferait capoter un projet immobilier mais le nouvel instituteur est opposé à cette dissimulation.  Il deviendra le bouc-émissaire et subira une machination honteuse pour discréditer sa parole !

Avis du club:

Philippe Claudel revient avec un conte noir pour nous rappeler, remettre à la lumière du jour, une triste vérité, un sujet douloureux, le problème de l'immigration clandestine. Un huis clos d'une noirceur exceptionnelle et d'un souffle prodigieux. Ce récit tragique met en avant les pires travers de l'être humain où lâcheté, profit, égoïsme font perdre aux protagonistes tout semblant d'humanité. L’auteur avec mystère et efficacité, cherche à nous faire prendre conscience des maux de nos jours. Il est question de l'accueil que l'on réserve à l'autre, à l'étranger, à l'impromptu, à l'inattendu. Le roman donne à voir toute l'horreur de la réalité vécue par les migrants, partis de l'Afrique qui n'est séparée de l'Europe que par une mer assassine, mais rendue encore plus lointaine par l'indifférence, voire la haine de ceux qui ne veulent pas accueillir plus malheureux qu'eux.

21.09.2018

Venez échanger sur vos coups de cœur

   Vous avez vu ? Vous avez lu ?

GfMNbp-IEIDIEcgAEzo_yiG8Rxo.png Vous avez entendu ? coups-coeur-griffes.jpg

  Venez échanger et partager avec nous…

 

Samedi 29 Septembre 

à 15 h

 

Des livres à partager /Des bandes dessinées à faire découvrir

piles.jpg

De la musique à échanger              /          Des films à proposer

 

 

Renseignements auprès de la médiathèque
05 63 76 85 85 / mediatheque@carmaux.fr / mediatheque.carmaux.fr

28.06.2018

DVD, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

SHINE

De Scott Hicks

Avec Geoffrey RushArmin Mueller-StahlJohn Gielgud     DVD SHI

shine.jpg

 

Résumé:

L'histoire de "Shine" s'inspire de la vie de David Helfgoot, pianiste australien né à Melbourne, qui dès son plus jeune âge fit preuve de dons exceptionnels. Quelques années plus tard, de graves troubles psychiques l'éloignèrent de la scène pendant près de dix ans. Cependant, en 1984, il fit un retour triomphal qui relança sa carrière.

Avis du club:

Film extrêmement émouvant qui retrace une vie hors du commun, celle de David Helfgott pianiste surdoué qui mène une vie de travail intense depuis tout petit, puis qui sombre peu à peu dans la folie, mais en ne perdant rien de son incroyable talent pour le piano. Un destin exemplaire et poignant où le génie menace à tout instant de basculer dans la folie ! Le réalisateur, Scott Hicks, parle de la musique mais aussi de la maladie mentale. Il nous livre un film qui épouse les cimes et les abîmes de ce pianiste virtuose, sa grandeur, sa démesure, sa légèreté et sa déraison. Un superbe film sur la vie d'un génie du piano, un homme qui vit la musique autant qu'il la joue. Ce qu'il n'arrive pas à dire par la parole, il le dit par sa musique ! Un film magistralement interprété.

26.06.2018

DVD, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

LA FILLE INCONNUE

De Luc DardenneJean-Pierre Dardenne

Avec Adèle HaenelOlivier BonnaudJérémie Renier     DVD FIL

 

la fille inconnue.jpg

Résumé:

Jenny, jeune médecin généraliste, se sent coupable de ne pas avoir ouvert la porte de son cabinet à une jeune fille retrouvée morte peu de temps après. Apprenant par la police que rien ne permet de l'identifier, Jenny n'a plus qu'un seul but : trouver le nom de la jeune fille pour qu'elle ne soit pas enterrée anonymement, qu'elle ne disparaisse pas comme si elle n'avait jamais existé.

Avis du club:

L’intrigue de "La fille inconnue" a beau ressembler à celle d’un thriller haletant, les frères Dardenne utilisent le motif de l’investigation pour mieux cerner la personnalité de leur personnage et la dimension sociale de sa démarche. Une œuvre exigeante et magnifique sur la nécessité de dire. Sous forme d’enquête visant à retrouver l’identité de cette inconnue, les réalisateurs retrace l’itinéraire moral d’une prise de conscience et font aussi un panoramique social sur la misère des laissés pour compte. L’actrice Adèle Haenel compose admirablement le personnage de Jenny, accablée mais déterminée. Toute l’histoire est donc une affaire d’identification: pour connaître l’autre, il faudra se reconnaître en l’autre, pour enfin se connaître soi. Avec le souci de retranscrire une réalité sociale, le tandem de cinéastes belges parle d’immigration, de vieillesse, de précarité et de prostitution dans cette chronique austère mais pertinente.

24.06.2018

DVD, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

THE LOST CITY OF Z

De James Gray

Avec Charlie HunnamSienna MillerTom Holland       DVD LOS

 

the lost.jpg

Résumé:

L’histoire vraie de Percival Harrison Fawcett, un des plus grands explorateurs du XXe siècle. Percy Fawcett est un colonel britannique reconnu et un mari aimant. En 1906, alors qu’il s’apprête à devenir père, la Société géographique royale d'Angleterre lui propose de partir en Amazonie afin de cartographier les frontières entre le Brésil et la Bolivie. Sur place, l’homme se prend de passion pour l’exploration et découvre des traces de ce qu’il pense être une cité perdue très ancienne. De retour en Angleterre, Fawcett n’a de cesse de penser à cette mystérieuse civilisation, tiraillé entre son amour pour sa famille et sa soif d’exploration et de gloire…

Avis du club:

Un magistral portrait d’un explorateur porté par sa soif d’aventure. Le réalisateur évoque les expéditions risquées menées par l’explorateur, sa conviction en l’existence d'une cité perdue et le sacrifice de sa famille pour réaliser ses objectifs. Un extraordinaire récit d’aventure, qui se transforme en quête de l’Absolu. Le film de James Gray explore les thèmes du destin d'un homme, de la paternité, de l'exploration de terres inconnues. Une épopée intime où beauté, honneur et fidélité sont aux premiers plans. Une odyssée généreuse, où les rêves enfantins, confrontés à la réalité, dérivent vers une apothéose inattendue. Retraçant l’histoire vraie de l’explorateur Fawcett, James Gray signe un film dans un décor somptueux, aux images d’une beauté rare. Un portrait intimiste d'un  homme déchiré entre devoir familial et quête d'un nouvel Eldorado. Une réflexion mélancolique sur la liberté et le destin.

20.06.2018

Bande dessinée, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

Fondu au noir

Ed Brubaker (Auteur) Elizabeth Breitweiser (Auteur) Sean Phillips (Dessinateur) Elizabeth Breitweiser (Coloriste)                  BD BRU

 fondu au noir.jpg

Résumé:

"Fondu au noir" est un thriller hollywoodien où il est question de course à la célébrité, de sexe et de mort !

1948, Charlie Parish, un scénariste hollywoodien souffrant de troubles de stress post-traumatique, se réveille, après une soirée arrosée, dans la même chambre qu'une starlette assassinée. Qu'a-t-il bien pu se passer ici la veille ?

Avis du club:

Le contexte: un film noir dont les scènes doivent sans cesse être retournées, un scénariste de cinéma traumatisé, alcoolique et détenteur d'un terrible secret, la mort suspecte d'une starlette, un directeur de studio hystérique prêt à tout pour boucler ses films avant l'effondrement de l'âge d'or du cinéma. 


Cette bande dessinée est un hommage aux films noirs et aux romans d'Elroy. Une histoire envoûtante comme un bon roman noir qui rappelle la toute-puissance des studios de l'époque sur leurs employés, stars ou simples gratte-papiers. Les auteurs nous plongent dans les eaux troubles de cette usine à rêve. La dimension politique (chasse aux sorcières communistes dans tous les studios d'Hollywood) est un élément majeur de l'intrigue. Manipulation, corruption, règlements de comptes et secrets inavouables rythment une histoire sans temps mort aux nombreux rebondissements. Les illustrations sont remarquables et le travail sur les couleurs renforce le côté réaliste de l’univers graphique.

18.06.2018

Roman, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

La Belle n'a pas sommeil

Eric Holder      R HOL

 

la belle.jpg

Résumé:

Une presqu'île qui s'avance sur l'Océan, on y devine le Médoc venteux et ensoleillé de tous les derniers livres d'Éric Holder. L'intérieur de la presqu'île est boisé. Dans une grange au milieu de la végétation épaisse, Antoine a installé sa bouquinerie. L'endroit est quasi introuvable, et, sans l'intervention d'une mystérieuse madame Wong, le libraire crèverait de faim. Antoine paraît heureux dans sa tanière. Il caresse ses spécimens, les habille de papier cristal, nourrit ses chats, s'interroge sur un voleur qui lui chaparde des livres, toujours du même auteur. C'est alors que déboule la blonde Lorraine, une conteuse professionnelle qui tourne de ville en ville. Antoine est vieux, aime se coucher à heure fixe: la belle n'a pas sommeil. Ce sera donc l'histoire d'une idylle saisonnière, mais de celles qui laissent sous la peau des échardes cuisantes. Qui a dit que la campagne était un endroit tranquille ? 

 

Avis du club:

Avec une écriture magnifiquement ciselée, l'auteur nous dresse le portrait de deux êtres que tout oppose et qui vont vivre une belle histoire d'amour. Antoine aussi poussiéreux que ses vieux livres, est un contemplatif solitaire qui vit au rythme des saisons et qui tente d'oublier ses blessures au fond de sa forêt. Lorraine est une femme libre et généreuse, autour d'elle flotte un parfum d'aventure. La nature et les éléments sont des personnages essentiels, sans qui l'homme ne peut pas jouer la partition de sa vie. 

Un magnifique moment de lecture, un livre lumineux, rempli de pudeur, de poésie. Ce roman est plein d'humanité, parlant avec tendresse de gens du terroir dans un décor aux touches délicates. Une  fable qui parle d'une « pause de vie » pour réapprendre "l'art de la lenteur", la capacité de regarder autour de soi, un peu plus loin que les apparences. Un apprentissage d'art de vivre personnel, à se découvrir, à se construire ! Un très joli moment d'évasion et de fantaisie. Une ode à la lecture, au plaisir de rencontrer des "gens".