UA-29669809-3 Coups de coeur : Centre Culturel - Médiathèque de Carmaux - Archives Municipales- 05-63-76-85-85

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04.05.2017

Bande dessinée adulte

Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie

Carlos Puerta (Auteur) Esther Gil (Scénario)

hki.jpg

 

  

" Eté 1839, alors qu’il n’est encore qu’un enfant rêveur, Jules Verne fugue.

Son escapade le mène dans le port de Nantes ou il assiste à une étrange scène : un homme acquiert un astrolabe qui serait doté d’un fabuleux pouvoir…"

Cote: BD GIL 1

  

Laissez-vous emporter par le premier volume de cette bande dessinée où chaque planche est un tableau aux couleurs chaudes, douces et envoûtantes.

Entrez dans le monde fabuleux de Jules, jeune garçon fugueur, qui va partir à la conquête du nouveau monde, traversant l’océan, bravant les dangers et découvrant de nouvelles civilisations…

Quand le mythique Jules Verne devient le héros de ses propres aventures !

 

29.04.2017

Bande dessinée adulte !!

l'appel.jpg

L'appel 

Scénario de Laurent Galandon; dessin de Dominique Mermoux

 Cote: BD GAL

  

"Pour Cécile, son fils, jeune bachelier, passe des vacances en Ardèche. C’est une montagne qui lui tombe sur la tête lorsqu’elle reçoit une clef USB postée de Turquie sur laquelle Benoit lui annonce qu’il est parti faire le Djihad en Syrie."

 

À la fin de cette œuvre, se dégage une multitude d’émotions, sans qu’on puisse en mettre une en avant. Si ce n’est être comme Cécile, se battre à tout prix, être plus fort qu’un discours, par amour. Même si cela semble déjà trop tard. On ne naît pas terroriste, on le devient… Ce qui laisse, entre temps, une chance d’y échapper. Certes, Laurent Galandon n’offre pas clairement cet optimisme, mais au travers de son héroïne, il pousse le lecteur à réfléchir en ce sens.

Un roman graphique juste émouvant qui nous fait toucher du doigt la triste actualité, celle d'une maman qui se trouve confrontée au choix de vie de son fils.

24.03.2017

CD : le manifeste d'un artiste en colère

Saez revient, toujours plus en colère, dénonçant à tour de bras toutes les perfidies de ce XXIème siècle fracassant et hypocrite. Même s’il en fait un peu « trop » (selon avis trouvés sur le net), peut-on le lui reprocher ? Puisqu’il est si seul à avoir le cran de le faire… N’oublions jamais que quand les choses (très) regrettables arrivent, il est souvent trop tard…il fallait s’activer avant. Donc diffusons le message de ce chanteur engagé, massivement.

De très beaux textes, empreints d’une poésie déchirante, parfois d’une lucidité violente et crue, une musique prenante, le tout restant sobre mais efficace.

Ce qui me touche aussi chez cet artiste, c'est cette non-complaisance au "politiquement correct". Il ne fait pas de concession, il est tout entier dans sa colère et sa sincérité.

index.jpg

 

SAEZ / Le manifeste, l'oiseau liberté

cote 099 SAE

 

 

 

 

 

Sobriété également du boîtier où seul l'essentiel apparaît, dont cette phrase :

"A l'heure des guerres des champs d'horreur faire de la terre des champs de fleurs"

14.03.2017

Des BD jeunesse en forme de comics strips à lire sans modération!

En section jeunesse :

 cote BDJ CLI 1 et BDJ CLI 2

 

  

         Le petit monde de Liz - Le petit monde de Liz, T2                           

Deux BD aux  petits dessins tout simples où des animaux racontent des scènes de la vie quotidienne : j'ai  beaucoup ri, c'est plein de poésie, de douceur,  de solidarité ...

Une ménagerie irrésistible  et terriblement humaine .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

liz_fin

Liz Climo est une  star américaine qui s'est fait connaître par les dessins comiques publiés sur son blog . Elle travaille maintenant aussi comme storyboardeuse des "Simpson" .

 

De l'humour pour petits et grands, indispensable pour les moments de blues !

 

 

                

 

 

 

 

21.12.2016

Un très beau conte de noël pour en partager toute la magie!

9791023505313FS.gif

 Un petit bonhomme de neige veut apporter un cadeau au Père Noël. Au fil de son chemin, il rencontre des animaux et leur donne peu à peu tout ce qu’il possède,  en échange de la route à suivre pour arriver en Laponie. Heureusement, le Père Noël lui apprendra qu’on n’a pas forcément besoin de donner pour recevoir en retour…

 

A découvrir en section jeunesse -

cote E DED

 

 

 Thierry Dedieu, un de nos auteurs-illustrateurs préférés, nous enchante une fois de plus avec cet album grand format, aux magnifiques illustrations sépia.

A la recherche du père Noël (4).JPG

"Il a réalisé une quarantaine d’albums au Seuil Jeunesse. Auteur prolifique, il consacre à chacun de ses livres un style très différent et une écriture ciselée. Il a reçu de nombreux prix, dont le prix spécial Sorcières en 2010, récompensant l’ensemble de son oeuvre. Il vit dans le Gers"( in Ricochet ).

N'hésitez pas à demander ses autres albums en section jeunesse !

Bon noël à tous!!!

 

07.12.2016

DVD : à voir !

Demain / Mélanie Laurent, Cyril Dion

France Télévisions Distribution 2016

cote DVD 304.28

 index.jpg

Le documentaire environnemental tant attendu ces derniers mois est arrivé : grand public dans sa forme par nécessité (par les musiques utilisées, les alternances d’outils d’informations et de présentations…), il révèle, dans son fond, une démonstration impitoyable de l’aveuglement des puissants de ce monde et de leur acharnement individualiste et obsessionnel à mener le monde sans conscience.

Images superbes, des hommes et des femmes dégageant une énergie de vivre, une volonté enthousiaste et une foi en une amélioration possible : même si la consternation, inévitable, est présente, ce film donne envie de changer le monde !

En avant ! Et vive l’humanité…

 

 

 

 

 

 

 

 

05.12.2016

Attention ! Livre intelligent !

Face au Passé, Essais sur la Mémoire contemporaine / Henry ROUSSO

éd. Belin, 2016

documentaire adultes cote 907.2 ROU index.jpg

Dans « Les Tontons flingueurs », vous souvenez-vous du fameux tord-boyaux à base de betteraves et de pommes (« Y’en a ! »), mais pas seulement ? Si, si, le personnage de Lino VENTURA connaissait même une comtesse polonaise qui en buvait au petit déjeuner ? Eh bien, comme l’alcool « bizarre » des « Tontons », il y a plein de choses dans ce livre et pas forcément du très digeste, puisqu’il porte sur la mémoire des événements traumatiques que nous avons vécus de la Shoah au Rwanda, en passant par la Collaboration et la guerre d’Algérie. D’ailleurs, M. ROUSSO s’était notamment fait connaître par un ouvrage intitulé « Vichy, un Passé qui ne passe pas », c’est dire s’il s’intéresse à nos estomacs et à la façon que nous avons d’encaisser les massacres. Il analyse de façon claire des idées qui se baladent parfois avec leurs doubles : histoire et mémoire, « devoir de mémoire » et droit à l’oubli, mémoire positive (culte des héros) et mémoire négative (victimisation), refoulé et retour dudit (coucou, M. FREUD), histoire scientifique (pffff, c’est compliqué et souvent pas joli-joli) et roman national (le « nos ancêtres les Gaulois » de Henri SALVADOR), mensonge et politique, etc. Il pose de bonnes questions en proposant des éléments de réponses : ainsi, à propos des « lois mémorielles », qui écrit l’histoire, l’historien ou le politique ? Égratigne gentiment à l’occasion, en parlant par exemple de « marketing mémoriel » (coucou, M. SARKOZY). Et ne se départit jamais de sa lucidité : multiplier les « lieux de mémoire » n’a malheureusement jamais été un antidote contre le négationnisme ou les crimes de masse…

Livre qui donne beaucoup à penser mais ne prête pas à rire.

Livre d’actualité et pour un bout de temps

03.12.2016

Prix Littéraires 2016

Venez emprunter tous les romans primés

à la médiathèque !!!

Retrouvez ci-dessous une présentation des auteurs et de leurs livres.

 

30.11.2016

Roman biographique

Fugue pour violon seul / Tedi Papavrami

éd. Robert Laffont 2013

cote R PAP

index.jpg

 

Ce récit autobiographique est celui de Tedi Papavrami, grand violoniste international, enfant prodige issu d'un pays sous dictature communiste.

C'est un très beau texte, nous révélant une bien belle personnalité. Cet homme qui se raconte nous dépeint non seulement sa vie et son apprentissage du violon, depuis sa plus tendre enfance jusqu'à l'âge adulte, mais nous donne également un aperçu instructif et inespéré de son pays, l'Albanie. On a beau connaître les atrocités allant de mise avec une dictature, les redécouvrir dans un contexte différent et à travers le regard et le ressenti d'un artiste en devenir est particulièrement bouleversant. On perçoit que l'itinéraire humain et musical de ce musicien est profondément lié à l'histoire de ce pays de l'est, héritier de doctrines et manipulations soviétiques.

 Une belle écriture et une superbe maîtrise de la langue française de la part d'un albanais arrivé en France entre 11 et 14 ans. Notons qu'il est depuis 2000 le traducteur officiel de l'écrivain Ismail Kadaré. Un témoignage fort et réaliste du rapport intense qui le relie à son violon et de ses longues années de travail quotidien et ardu.

Une belle personne, un artiste éclectique, un musicien au talent consacré doté d'une volonté inébranlable et d'une humanité à fleur de peau, tel est l'homme qui se révèle à nous tout au long de cette narration émouvante et captivante.

 

 

 

 

23.11.2016

DVD adultes

images.jpg Le film revient sur un épisode douloureux de l’histoire géorgienne. Nous sommes en 1992, l’URSS s’est effondrée. Au sein de la Géorgie nouvellement indépendante, les Abkhazes ont pris les armes pour faire sécession. Des Estoniens, installés là depuis cent cinquante ans, se retrouvent otages de la situation. Beaucoup fuient. Dans le village déserté qui sert de décor au film, il n’en reste plus que deux : Markus, resté pour pouvoir faire sa récolte de mandarines, et Ivo, un menuisier.

Le hasard des circonstances va amener celui-ci à recueillir deux soldats blessés, deux ennemis entre lesquels il va devoir jouer le médiateur.

Un pur moment de bonheur, un conte de guerre, une hymne au partage et la tolérance, parsemé d'acteurs juste éblouissants de vérité.

Cote: DVD MAN

26.10.2016

A coucher dehors.... Bande dessinée adulte

                                 A coucher dehors

Couv_285228.jpg

 

Un SDF hérite d’une maison, d’une famille et de tous les soucis qui vont avec.

 Amédée, Prie-Dieu et la Merguez vivent sur les bords de Seine. Mais la destinée fait parfois preuve de bienveillance avec les SDF. Elle offre à Amédée un nouveau toit par le biais d’un héritage : un magnifique pavillon de banlieue. En contrepartie, il doit devenir le tuteur légal de Nicolas, le fils trisomique de sa vieille tante récemment décédée. De surcroit, Amédée se retrouve responsable d’une maison qui attise toutes les convoitises. Mais surtout, il hérite d’un passé, d’une famille et de ses secrets qu’il découvre peu à peu (NDLR).


Un pur moment de bonheur tant pour son histoire originale et fantasque que pour                                         son graphisme tout en couleur…

Cote : BD DUC

17.10.2016

Un album pour les petits : Quelle nuit mouvementée !!!

1540-1.jpg

 Dodo de Dorothée de Monfreid - Ecole des loisirs

 Dans cet album tout en hauteur, 8 chiens dorment : 4 lits superposés sur chaque page, la chambre dans le noir, mais il n’y a que Popov qui dort et ronfle « hyper fort ». Petit à petit, les lampes s’allument et éclairent la chambre. Les histoires, les doudous, les lits, … s’échangent et Popov dort toujours ! Et le matin, quand il se réveille enfin…

 Un album sympathique et amusant, avec plein de petits détails à regarder et à lire aux enfants, à partir de 2-3 ans.

en section jeunesse, cote A* MON

14.10.2016

Liu Bolin le caméléon

 "Liu Bolin"

Editions La Martinière

779 LIU

 

Qui est Liu Bolin ?
C'est un photographe chinois, né en 1973, diplômé de l'école des Beaux-Arts de Pékin. En 2005, le village qui abritait son atelier est entièrement détruit par les autorités au profit d'un projet immobilier.

Choqué par son impuissance à manifester sa révolte, il décide de réagir en se faisant peindre par des assistants jusqu'à disparaître devant les décombres de son atelier détruit.  Une photo immortalise la performance. C'est le début d'une longue série photographique qu'il intitulera Hiding in the City.

L'artiste interroge sur le sens caché des décors qu'il s'ingénie à employer, apportant des réflexions sur le thème de la politique, du consumérisme, de l'environnement, du mariage ou encore de l'alimentation. L'ouvrage présente l'intégralité de ses photo-performances.

Feuilletez le, empruntez la et amusez vous à le chercher dans le décor à la façon des albums de Martin Handford "où est Charlie".

 

 

 

Il est rangé à la cote 779 LIU (rayon sur la photo)

 

 

 

07.10.2016

Un roman carrossier ?

roman la bibliothèque des coeurs cabossés.jpg

La bibliothèque des cœurs cabossés / Katarina BIVALD, éd. Denoël, 2015

cote R BIV

Un roman qui a du charme, indéniablement, surtout pour une bibliothécaire. Car si, d’un point de vue strictement littéraire, ce n’est certes pas le futur Goncourt, loin de là, il a cet immense mérite, en ces temps numériques outranciers, de faire l’apologie du LIVRE. C’est déjà là un aspect si précieux qu’il aurait été triste de le négliger non ?

Je l’ai donc lu, au début avec un peu de persévérance car le style est, comment dire, un tantinet déroutant et la traduction déroutée ? Je ne saurais dire. Puis, au fur et à mesure, avec de plus en plus de plaisir tout simplement. A la fin, même si immanquablement, on se doute de l’issue de l’histoire, une espèce de suspens s’installe. Et là, pour ma part, c’était comme un petit jeu, je ne voulais pas m’arrêter de lire pour aller jusqu’au bout au plus vite et en même temps, je posais volontairement le livre car je savais que l’arrivée au point final impliquerait un adieu aux personnages et à leur petite vie. Il me semble que lorsqu’un livre vous fait cet effet-là, on peut parler de réussite n’est-ce pas ?

L’intrigue est simple : une jeune suédoise libraire, pas vraiment épanouie mais très amoureuse des livres, part en voyage (pour la première fois de sa vie) au fin fond des Etats Unis (l’Iowa), dans un bled carrément paumé, rencontrer une dame qu’elle ne connaît que par des échanges épistolaires, au cours desquels elles se sont échangées des livres. Lorsqu’elle arrive à destination, sa correspondante vient malencontreusement de décéder.

Voilà…

Déjà, pour ma part, j’aime assez ces départs aussi catégoriques qu’improbables. Ça donne le ton !

L’écriture est correcte sans être ciselée. Le parti-pris, semble-t-il, est de coller un maximum à une sorte de réalisme sobre et froid. Pas de fioritures, tu adhères ou pas. Les personnages apparaissent les uns après les autres, dissemblables bien évidemment et heureusement, dépeints de manière très vraie et sans concession, sans anticipation non plus, on les découvre au rythme de leur apparition et on suit leur évolution progressive.

Les dialogues également sont assez surprenants, pas toujours très clairs il m’a paru, mais sommes-nous nous-mêmes très pertinents dans nos échanges avec autrui ? Pas toujours, il est vrai, et c’est cette sorte de réalisme-là qui m’a plu dans ce roman : Finalement, l’auteur utilisait un « parlé » vrai plutôt qu’un ton convenu et relatait une histoire joyeusement  farfelue.

Et du coup, le lecteur est entraîné, stimulé car il ne sait pas ce qui l’attend, « tous les coups sont permis » je dirais et cela génère une avidité de lecture et une joie de découvrir les situations aussi insolites que cocasses qui sont décrites.

Avec, en toile de fond, ce rôle énorme qui est donné au LIVRE, décrit comme un véritable tremplin à tout ce que notre imaginaire, notre inconscient, notre subconscient, notre cœur, notre esprit, notre âme…peuvent nous conduire. Petit regret, la plupart des livres cités sont des best-sellers mondiaux, d’autres romans moins connus et plus personnels auraient pourtant également eu leur place dans cette histoire, si ce n’est plus.

 

03.10.2016

Un abécédaire poétique et amusant où chaque lettre fait son numéro!

A la lettre, un alphabet poétique

de Bernard Friot, ill. Jean-François Martin - Milan, 2016


Au commencement il est là, le A.                9782745960009,0-2998920.jpg

Aussitôt il prend le commandement :

"au pas, au pas, camarade, au pas"

Ah non, ça ne va pas, mon gars !

tu n'es que le premier venu

une lettre comme les autres

un petit soldat de l'alphabet...

 

 Dans cet album grand format, Bernard Friot s'amuse  à mettre en scène les  26 lettres de l'alphabet sous des formes  très diverses: poèmes, dialogues, plaidoirie, calligramme...

C'est drôle, parfois grinçant, intelligent  et les belles illustrations graphiques, de Jean-François Martin,  en font  aussi un album très inventif  et très beau.

A découvrir en section jeunesse  pour jouer avec les mots et la poésie !- cote E FRI .

 

Et si vous ne connaissez pas encore les "Histoires pressées"  - Cote J FRI , du même auteur, nous vous les conseillons vivement car  comme elles sont pressées, elles se lisent vite !