Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15.11.2017

Spectacle de noël

flyers2.jpg

N'oubliez pas de vous inscrire car le nombre de places est limité !

Si on jouait !

La ludo'nomade des éclés

 

des jeux pour les enfants de 5 à 12 ans

accompagnés d'un adulte

De 14h30 à 16h

 

le samedi 25 novembre 2017

 

N'oubliez pas de vous inscrire à l'atelier une semaine avant, en téléphonant

(05 63 76 85 85)

ou en adressant un courriel (mediatheque@carmaux.fr)

13.11.2017

Une histoire, encore !

Les conteuses de  l'association "La Maison du  Soir"

 vous racontent des histoires

 L'heure du livre et du conte

 

  Mercredi 22 novembre

de 16h à 17h

pour les enfants, à partir de 3 ans

 

N'oubliez pas de vous inscrire une semaine avant, en téléphonant (05 63 76 85 85)

ou en adressant un courriel (mediatheque@carmaux.fr)

11.11.2017

Le problème avec les femmes

problème.jpg

Jacky Fleming : Le Problème avec les femmes
Dargaud

827 FLE

« Autrefois, les femmes n'existaient pas et c'est pour cette raison qu'elles sont absentes des livres d'histoire..."

"...Une fois que les filles avaient appris soixante points de broderie différents, il n'y avait plus de place pour apprendre quoi que ce soit d'autre..."

"...Les premières femmes vivaient dans une Sphère Domestique. Dans cette Sphère, les femmes faisaient des choses pas trop pénibles comme s'occuper des enfants, récurer le plancher, laver les draps et les rideaux, coudre des boutons et travailler à la mine de charbon..."

Ce livre est surprenant par son format et ses illustrations qui nous font penser aux anciens manuels scientifiques.  Le ton du livre n'est pas en reste, surtout ses textes qui résonnent particulièrement fort en ces périodes placées sous les feux de "l'affaire Weinstein". On y découvre ou re-découvre des bonnes vieilles pensées bien machistes de certains "grands Hommes" tels Freud, Picasso, Darwin, Schopenhauer, Maupassant (liste non exhaustive) !

Ce petit opuscule (par la taille) procure de grands moments jubilatoires grâce à son humour au second degré particulièrement décapant. A lire et faire lire par toutes et tous !!!

 

 

 

04.11.2017

Venez rencontrer l' auteur Françoise CAYLA

Dans le cadre du club "Troc Cultures" la Médiathèque de Carmaux accueille 

 

 Françoise Cayla

 

Samedi 18 novembre à 16h

1er étage de la médiathèque

CAYLA.jpg

Venez à la rencontre de Françoise Cayla, née en 1949 à Blaye-les-Mines dans une famille de mineurs.

Elle a publié en 2012 "Bas morceaux", aux Editions du bord du Lot, où s’entremêlent les grands moments de l’histoire des mines de Carmaux (grèves des mineurs et verriers soutenus en 1895 par leur député Jean Jaurès , récession  de 1980) et l'histoire de celles et ceux qui vivent dans l'ombre.

En 2016, paraît le recueil  "Carmausines", aux éditions Libertaires, qui relate l’histoire de quatre voisines et leurs familles, sur plusieurs générations de 1956 à 2014. C., 85 ans,n'a jamais quitté Carmaux, et Gaby, sa fille y revient pour la soigner. En 2010, Djemma et sa famille ont acheté la maison d'à côté construite en 1956 par Ernestine et Justin. Impossible de dissocier l'histoire de la cité minière,florissante puis déchue, de celle de ses habitantes.

Couv Carmausines-page-001.jpg

En 2017 paraît le recueil "Mine de rien" aux Editions du Bord du Lot avec une reprise de Bas Morceaux et Tronquié. La Tronquié, c'est le nom d'un des puits de mine de Carmaux mais c'est aussi le nom d'un ratier noir et blanc qui raconte la grande grève des mineurs de 1948. Pour quelle victoire ?

 

mine de rien.jpg 

01.11.2017

A Fleurt d'Art : une expo des invités d'honneur et le célèbre supermarché de l'Art

 

Supermarché de l'Art, A fleur de peau, Nicolas Bénedetti

 L’association A Fleur de peau organise la 7ème édition du supermarché de l’art. Le principe de cette expo-vente, est, de faire découvrir des travaux d’ artistes venus de tous les départements, mises en scène de façon originale, d’installations où chacun peut chercher, prendre en main les œuvres d’art,  découvrir des artistes et acquérir une œuvre de qualité à des prix raisonnables… L’art à portée de main, et, à prix accessible. C’est le principe du SMArt, le SuperMarché de l’Art « A Fleur d’Art ». Y seront exposés : peintures, dessins, sérigraphies, sculptures, arts du verre, livres d’artistes, arts textiles, mosaïques.

 

L'expo des invités d'honneur :

Pour cette 7e édition : Les oeuvres de Christine Barrès, Nicolas Benedetti, Nicolas Bonnafous et Marc Le Dizet seront présentées au public aux jours et heures suivants  :


- mardi 7, jeudi 9 et vendredi 10 novembre : 14h - 18h30

- mercredi 8 et samedi 11 novembre : 10h - 19h
- dimanche 12 novembre : 10h - 18h

 

Entrée libre

 

27.10.2017

Pont de la Toussaint

Résultat de recherche d'images pour "fermeture toussaint"

 

Le centre culturel sera exceptionnellement fermé

le mardi 31 octobre

Réouverture, le jeudi 2 novembre à 14h

25.10.2017

Des légumes à composer...

image flyer peinture_2012.jpg

Samedi 4 novembre

Sculptures de légumes

pour les 5-7 ans : de 10h15 à 11h45

pour les 6-12 ans : de 14h15 à 15h45

                           ou de 16h à 18h

N'oubliez pas de vous inscrire à l'atelier une semaine avant

par téléphone (05 63 76 85 85)

ou par courriel (mediatheque@carmaux.fr)

21.10.2017

Spectacle de conte : "Lettre à Baptiste"

SPECTACLE  « LETTRE A BAPTISTE », par Geneviève PUECHbaptiste.jpg
Samedi 28 octobre à 20h30, centre culturel

Dans le cadre du cycle « Récits de vie », le spectacle retrace le quotidien des mineurs de fond et de leurs familles. La conteuse s'adresse à Baptiste, enfant né en ce début de XXIe siècle. A l’occasion d'une commande passée par la CARMI du Sud-Ouest pour célébrer les 120 ans du régime minier, Geneviève Puech avait collecté de nombreux témoignages auprès d'anciens mineurs et de leurs familles dans les bassins miniers d'Albi-Carmaux, de Decazeville et de La Mure. Après plusieurs semaines d'enquête, la conteuse a écrit le spectacle Lettre à Baptiste, créé le 8 décembre 2014, au musée de la Mine de Cagnac-les-Mines.

S'appuyant sur 12 mots clé, tels que «fond, paysans-mineurs, cage, solidarité, luttes », la conteuse narre le travail à la mine, les luttes, les loisirs, la pudeur, l'humilité de ces hommes passionnés et fiers de leur labeur. Ce spectacle est un récit riche et émouvant, un hommage au monde ouvrier. Il participe à la transmission de cette page de l'histoire, à la mémoire d'une époque.

Pour tous publics, à partir de 10 ans
Entrée libre.

 

17.10.2017

Récits de vie : une expo, un spectacle, une rencontre avec un auteur

affiche_recitsdevie_2017.jpg

11.10.2017

Tu viens jouer ?

La ludo'nomade des éclés

 

des jeux pour les enfants de 5 à 12 ans

accompagnés d'un adulte

De 14h30 à 16h

 

le samedi 21 octobre 2017

 

N'oubliez pas de vous inscrire à l'atelier une semaine avant, en téléphonant

(05 63 76 85 85)

ou en adressant un courriel (mediatheque@carmaux.fr)

10.10.2017

DVD, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

TRUMAN 

Cesc Gay      DVD TRU   

Truman.jpg

 Résumé:

Julian, madrilène, reçoit la visite inattendue de son ami Tomas qui vit au Canada. Ils sont loin de se douter qu’ils vont passer avec Truman, le chien fidèle de Julian, des moments émouvants et surprenants.

Avis du club:

Léger et sensible, lumineux et grave, le film réussit à la fois à émouvoir et à réjouir, grâce à une justesse de ton rare et au talent de son duo d'acteurs.  Cette chronique tendre et sensible d’une amitié masculine à l’orée d’une séparation définitive parvient sans pathos à toucher le cœur du spectateur. Ce long métrage évoque avec tendresse, humour et sobriété la mort qui approche. Ce film parle d’amitié, d’amour, d’envie et de la vie, il sait mêler le sourire à l’émotion et dédramatiser la fin inéluctable. Tout en sobriété, Ricardo Darín et Javier Cámara tissent une histoire d’amitié virile et pleine de tendresse, avec ses non-dits et ses larmes retenues. Le réalisateur par l’intelligence de sa narration et sa sensibilité, se refuse à donner des grandes leçons de vie, des confessions solennelles et ne tombe pas dans un excès d'émotions. L’humour féroce et irrésistible fait sans cesse contrepoint à l’émotion. On navigue harmonieusement entre émotion et sourires. Un récit sensible et intelligent, des comédiens justes et brillants.

08.10.2017

Raconte-moi des histoires !

Les conteuses de  l'association "La Maison du  Soir"

 vous racontent des histoires

 L'heure du livre et du conte

 

  Mercredi 18 octobre

de 16h à 17h

pour les enfants, à partir de 3 ans

 

N'oubliez pas de vous inscrire une semaine avant, en téléphonant (05 63 76 85 85)

ou en adressant un courriel (mediatheque@carmaux.fr)

07.10.2017

DVD, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

FAIS DE BEAUX RÊVES   

Marco Bellocchio      DVD FAI 

543348.jpg

 Résumé:

Massimo, un jeune garçon de neuf ans, perd sa mère dans des circonstances mystérieuses. Quelques jours après, son père le conduit auprès d’un prêtre qui lui explique qu’elle est désormais au Paradis. Massimo refuse d’accepter cette disparition brutale. Année 1990. Massimo est devenu un journaliste accompli, mais son passé le hante. Alors qu’il doit vendre l’appartement de ses parents, les blessures de son enfance tournent à l’obsession.

 Avis du club:

Les grands thèmes de l’univers de Bellocchio, sur l’enfance, l’éducation, les rapports au père et à la mère, la souffrance, la foi, réunis dans un film subtilement construit, à la fois intimiste et cruel, tout entier porté par l’incompréhension devant le mal. Marco Bellocchio signe un film romanesque puissant et nostalgique, sur l'impossible guérison d'une blessure d'enfance saisissant de finesse et d’intensité. Il explore avec grâce les souvenirs d’un jeune homme blessé par un drame familial. Vrai petit bijou d'émotion, ce très beau film nous fait rire et pleurer. À la fois émouvant, intelligent et lucide, "Fais de beaux rêves" est une ode à l’amour maternel. Même si le film n'a pas toujours une tonalité optimiste, il nous laisse sur de beaux rêves. Ce film puissant, sensible et tragique, exalte avec fougue les pouvoirs de l’imagination face à la dureté du destin. Le film est passionnant magnifiquement filmé et témoignant d'une maîtrise de la mise en scène et de la capacité de Bellocchio à créer une émotion profonde.

03.10.2017

Bande dessinée, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

Natures mortes

Oriol Hernández Sánchez (Dessinateur) Zidrou (Scénario)     BD ZID 

téléchargement.jpg 

Résumé:

Barcelone, 1899. Tous deux peintres, Joaquin Mir et son ami Vidal Balaguer fréquentent le fameux cabaret-galerie Els Quatre Gats. Quoique criblé de dettes, Balaguer refuse de vendre le portrait qu'il a fait de Mar, son amour, disparu quelques mois plus tôt sans laisser la moindre trace. Son comportement éveille les soupçons d'un inspecteur de police, d'autant plus que le corps d'une défunte dont Balaguer avait fait le portrait s'est aussi volatilisé.

 

Avis du club:

Un peintre se remémore, pendant sa jeunesse en Catalogne, la mystérieuse disparition d'un de ses confrères, le talentueux Balaguer. Une biographie très romancée de ce peintre espagnol, considéré comme un prodige en cette fin de 19ème siècle. Chaque image parle de l'art de Balaguer, de son rapport avec son art. Un récit avec du suspense pour découvrir ce qui est arrivé à cet artiste. Cette bande dessinée est une réussite, à la fois pour la richesse de ses images, pour la sensibilité de son scénario et pour la synergie entre scénariste et dessinateur. Le lecteur plonge dans un drame, mais aussi une enquête, une reconstitution historique, et une quête existentielle. La peinture est mise en valeur autant par l'image que par le scénario. L'émotion est présente, palpable, l'époque est merveilleusement rendue.