Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25.05.2018

Roman, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

LaRose

Louise Erdrich        R ERD

Larose.jpg

 Résumé:

Dakota du Nord, 1999. Un vent glacial souffle sur la plaine et le ciel, d'un gris acier, recouvre les champs nus d'un linceul. Ici, des coutumes immémoriales marquent le passage des saisons, et c'est la chasse au cerf qui annonce l'entrée dans l'automne.  Landreaux Iron, un Indien Ojibwé, est impatient d'honorer la tradition. Sûr de son coup, il vise et tire. Et tandis que l'animal continue de courir sous ses yeux, un enfant s'effondre. Dusty, le fils de son ami et voisin Peter Ravich, avait cinq ans. Pour réparer son geste, Landreaux choisira d'observer une ancienne coutume en vertu de laquelle il doit donner LaRose, son plus jeune fils, aux parents en deuil. 

Avis du club:

Louise Erdrich explore la notion de justice, de pardon, du poids du passé, de l'importance des traditions ancestrales, de l’héritage culturel. Autour d'une histoire sordide, elle fait évoluer des personnages attachants. Cette histoire n'est jamais triste, malgré la gravité du sujet. L’auteur nous plonge non seulement dans le quotidien des deux familles indiennes touchées par ce drame mais aussi au cœur de l'histoire d'un peuple en voie de disparition. Ce roman est un mélange d'histoire, de rêves, de traditions et de banalités de la vie. Entre le présent et le passé, le voyage proposé par l'auteur est long et fascinant. Au-delà de cette histoire, l'auteur nous plonge au cœur des traditions amérindiennes, raconte leur intégration difficile parmi les blancs (les pensionnats où étaient acculturés de force les enfants indiens), leur décalage avec la société américaine, leurs addictions (alcool et médicaments) et leur aspiration à cultiver la mémoire d'un peuple.

Écrire un commentaire