Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09.01.2019

Quinzaine du conte 2018

Grâce au soutien de la Commission Culture, le Festival du conte 2018 a eu lieu, du 6 au 21 décembre, pour 800 enfants des écoles de Carmaux.bonhomme-nez.jpg

 

Et parce que le mois de décembre est particulier pour les enfants, le spectacle jeune public "mission noël", de la Cie toulousaine Amapola, a participé à cette magie de noël.

 

 Au programme cette année, 3 conteurs professionnels :

Caroline Sire et ses contes merveilleux, aux valeurs de partage et générosité,

Michel Galaret, conteur tout en simplicité et en force tranquille, aux histoires philosophiques avec un brin de bon goût de terroir,

Kamel Guennoun, conteur oriental qui en quelques mots nous emporte.

Pour les plus petits, la Cie tarnaise "De bouche à oreilles" a raconté des histoires féeriques de noël .

ob_26c5cd_1.JPG

Les enfants d'aujourd'hui, ont eux aussi besoin d'écouter des contes, parce que l'oralité est essentielle dans un monde où malgré les nombreux moyens de communication, on a parfois du mal à se parler et se comprendre.

Comme sur un tapis volant, les contes nous ouvrent l'horizon pour mieux  nous regarder et nous comprendre, sur cette planète riche de milliards de plantes, d'animaux et d'humains.

Et depuis très longtemps, les contes transmettent une  mémoire culturelle, particulièrement présente dans certaines civilisations  (en Afrique ou en Orient) et soudent les hommes.

Alors, n'oubliez pas, "les bons contes font les bons amis" !

Écrire un commentaire