Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26.11.2019

Roman, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

Le Vol de la Joconde

Dan Franck     R  FRA

Résultat de recherche d'images pour "Le Vol de la Joconde"

Résumé:

Un matin d’été de l’année 1911 à Paris, un vol est déclaré au Louvre : celui du portrait de La Joconde. Tandis que la police ratisse la capitale pour retrouver le coupable, un certain Géry Pieret, voleur et fanfaron, déclare dans Paris-journal être l’auteur du crime et ne pas en être à son premier. Il aurait aussi volé au même musée d’autres œuvres, dont deux têtes ibériques datant du Vème siècle avant Jésus Christ, qu’il aurait revendu à un peintre parisien. Or Pieret fut un temps le secrétaire de Guillaume Apollinaire, on pourra déduire que le dit peintre n’est autre que Pablo Picasso. Et nous voilà embarqués dans une balade imaginaire à travers Paris. Durant cinq jours, Guillaume Apollinaire et Pablo Picasso en cavale dans Paris, une valise en carton à la main, passent de lieu en lieu pour essayer de se débarrasser des deux têtes qui inspirèrent les célèbres Demoiselles d’Avignon et qui manquèrent de les envoyer en prison, ou pire, de les faire expulser de France. Avant l’arrestation finale.

Avis du club:

Dan Franck nous offre le plaisir d'une promenade espiègle dans le Paris de 1911 aux côtés de deux génies si vivants et où l’on croise tour à tour Utrillo, Max Jacob, Soutine, Modigliani, Marie Laurencin ou Chagall, où l’on rend visite à Matisse, Jarry ou Gertrude Stein. Le narrateur, véritable personnage du roman, fait fi de la chronologie avérée pour mêler les anecdotes, brouiller les repères chronologiques et nous faire traverser les vies du poète et du peintre en même temps que la capitale. Un récit très original par son sujet insolite et également dans son écriture très vivante et amusante. La plume est belle, la parole donnée à Apollinaire et Picasso est ingénieuse et d’un humour fin. Les situations sont plus que cocasses et les dialogues succulents.

Écrire un commentaire