Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.06.2017

Roman, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

Arrête avec tes mensonges philippe-besson_mensonges.jpg

Philippe Besson           R BES

 

 

 

 

Résumé:

Quand j’étais enfant, ma mère ne cessait de me répéter : « Arrête avec tes mensonges. » J’inventais si bien les histoires, paraît-il, qu’elle ne savait plus démêler le vrai du faux. J’ai fini par en faire un métier, je suis devenu romancier. Aujourd’hui, voilà que j’obéis enfin à ma mère : je dis la vérité. Pour la première fois. Dans ce livre. Autant prévenir d’emblée : pas de règlement de comptes, pas de violence, pas de névrose familiale. Mais un amour, quand même. Un amour immense et tenu secret. Qui a fini par me rattraper.

 Avis du club:

Philippe Besson nous offre un roman autobiographique qui revient sur son adolescence et plus particulièrement sur sa première histoire d'amour. Un amour clandestin entre deux jeunes garçons dans les années 80 qui va être à l'origine de tous ses romans. Des thèmes récurrents tels que l'abandon, la difficulté d'être soi, la perte ou encore le manque en seront le fruit. Notamment dans « Se résoudre aux adieux », « Un garçon d'Italie » ou encore « Son frère » (dont le héros s'appelle Thomas Andrieu). Un roman bouleversant, intense, douloureux et mélancolique. D'une grande sensibilité, l'écriture, poignante, embrasse ce récit remarquable. L’auteur s’interroge, comment vit-on la différence, l'homosexualité, en fonction du milieu auquel on appartient, de l'éducation que l'on a reçu, des préjugés ? de l'époque ? Est-il possible pour tout le monde d'en parler librement ? Le dernier roman de Philippe Besson est un livre touchant, sensible, loin des clichés et des préjugés. C'est une histoire de passion et de douleur, un amour qui ne se joue pas qu'à deux et dont la plus grande des difficultés réside avant tout dans l'acceptation de soi.

Écrire un commentaire