Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27.06.2017

Roman, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

La sonate à Bridgetower sonate.jpg

Emmanuel Dongala              R DON

 

 

 

 

Résumé:

En 1789 débarque à Paris le violoniste prodige George Bridgetower, neuf ans, accompagné de son père qui le rêve en Mozart. Fils d'un Nègre de la Barbade et d'une Polonaise, élève de Haydn, le garçon démarre une carrière qui se poursuivra bientôt en Angleterre et l'amènera à devenir ami avec Beethoven qui lui écrira une de ses plus belles sonates. Un roman avec pour toile de fond la condition des Noirs qui mêle aux bouleversements politiques et sociaux suscités par les idées des Lumières ceux du monde de la musique et des sciences.

Avis du club:

Le fond de ce livre qui retrace le parcours initiatique d'un violoniste virtuose tombé dans l'oubli, traite avant tout des multiples visages de la condition noire en Europe et dans les colonies. Etre noir ou métisse, même faisant parti de l'élite noire, qui existe bel et bien au sein de l'aristocratie européenne, est difficile. La musique habite ce livre de bout en bout à travers les rencontres du jeune George avec Mozart, Haydn, ou encore Beethoven. Nous y croisons également quelques grandes figures tels Condorcet, Olympe de Gouges ou encore Camille Desmoulins. La simplicité de l'écriture et le rythme de la narration maintiennent l'intérêt du lecteur malgré la complexité du récit, passant du parcours mouvementé d'un enfant célèbre à l'observation approfondie de son évolution tant psychologique que musicale. Cette fiction inspirée de faits réels est bien documentée, portée par une écriture riche l’auteur nous raconte les grands mouvements politiques, artistiques et scientifiques comme la fin de l'esclavage, la révolte du peuple français, l'émancipation des femmes et où bien sûr la musique est omniprésente. 

Écrire un commentaire