Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09.04.2018

Roman, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

La vie enfuie de Martha K.

Angélique Barberat      R BAR

Résultat de recherche d'images pour "la vie enfuie de martha k"

Résumé:

Retrouvée dans la remorque d'un camion en Allemagne à la frontière polonaise, Martha est incapable de se souvenir de son identité. Personne ne sait comment elle est arrivée là. Son amnésie est totale. Et quand on lui présente son mari et son fils, quand tout prouve qu'ils sont sa famille, elle rentre près du lac d'Annecy et découvre sa vie passée. Mais au fil du temps, quelque chose cloche. Elle ne se reconnaît pas dans cette vie qu'elle doit apprendre. Une part d'elle-même a disparu, Martha en est certaine lorsqu'un nom surgit dans sa mémoire. Alors elle va enquêter. Que faisait-elle sur cette route lointaine, un matin glacé de janvier ? Y a-t-il un lien avec son travail de professeure dans une école pilote pour jeunes en difficulté ? Pourquoi n'avait-elle dans ses poches qu'un tube de rouge à lèvres ? Pourquoi, surtout, le sentiment que quelque chose - ou quelqu'un - lui manque atrocement est-il aussi ancré en elle ?  

 

 Avis du club:

Angélique Barberat distille avec finesse et parcimonie, les clés du mystère de la vie de Martha. Son histoire nous harponne dès le début en nous laissant stupéfait à la lecture d'une fin à la fois surprenante et inattendue. Un roman qui mêle les thèmes du temps, de l'oubli, d'amour et de liberté. La structure de ce roman se lit à la fois comme un récit de vie et un roman policier. 

Nous ne savons  rien du passé de l'héroïne et nous découvrons qui elle est et qui elle a été au fur et à mesure que les pages se tournent. Martha en cherchant des indices sur ce qui a précédé son accident va se reconstruire. Son amnésie permet à l'auteur de parler de la quête de soi et d'identité, de ce qui nous définit vraiment et nous reflète aux yeux des autres. 

Écrire un commentaire