Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20.10.2018

Roman, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

L’Archipel du Chien

Philippe Claudel          R CLA

chien.jpg

Résumé:

Sur une petite île paisible de pêcheurs, de cultivateurs et de vignerons, l'Archipel du Chien, se trouve une plage formée de galets. L'île est en partie recouverte de la lave noire d'un volcan, le Brau, qui, régulièrement, se rappelle aux habitants. C'est sur cette plage inhospitalière que s'échouent trois corps noirs. Après la découverte des corps par un petit groupe d'habitants, les réactions vont être inattendues ! Le curé, le maire, le docteur, un pêcheur, l'ancienne institutrice à la retraite ne veulent pas de ces cadavres de migrants, il faut cacher cette réalité morbide. Ils préfèrent les cacher pour éviter une publicité négative qui ferait capoter un projet immobilier mais le nouvel instituteur est opposé à cette dissimulation.  Il deviendra le bouc-émissaire et subira une machination honteuse pour discréditer sa parole !

Avis du club:

Philippe Claudel revient avec un conte noir pour nous rappeler, remettre à la lumière du jour, une triste vérité, un sujet douloureux, le problème de l'immigration clandestine. Un huis clos d'une noirceur exceptionnelle et d'un souffle prodigieux. Ce récit tragique met en avant les pires travers de l'être humain où lâcheté, profit, égoïsme font perdre aux protagonistes tout semblant d'humanité. L’auteur avec mystère et efficacité, cherche à nous faire prendre conscience des maux de nos jours. Il est question de l'accueil que l'on réserve à l'autre, à l'étranger, à l'impromptu, à l'inattendu. Le roman donne à voir toute l'horreur de la réalité vécue par les migrants, partis de l'Afrique qui n'est séparée de l'Europe que par une mer assassine, mais rendue encore plus lointaine par l'indifférence, voire la haine de ceux qui ne veulent pas accueillir plus malheureux qu'eux.

Écrire un commentaire