Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18.04.2018

Bande dessinée, coups de cœur du Club "Troc Cultures"

Le Monde à tes pieds

Nadar (Dessinateur -Scénario)    BD NAD

 Résultat de recherche d'images pour "le monde à tes pieds"

Résumé:

Chronique de l'Espagne contemporaine en trois chapitres, "Le Monde à tes pieds" se penche sur le malaise de trois existences. Celle de Carlos - ingénieur surdiplômé contraint d'émigrer en Estonie au détriment de son couple - de David - chômeur depuis 4 ans et dont la seule opportunité financière devient une femme mûre en mal d'amour - et de Sara - promise à un brillant avenir mais finalement devenue une démarcheuse téléphonique aux ressources insuffisantes... Ils ne se connaissent pas mais partagent le même mal-être, les mêmes ressentiments, les mêmes vies éclaboussées par l'échec. Chacun se bat à sa façon contre une société en pleine crise économique où joindre les deux bouts passe avant la recherche du bonheur personnel. Incarnations d'une génération sacrifiée à qui l'on a fait miroiter un futur radieux, Carlos, David, Sara - et tous les autres - cherchent leur place et cet avenir fait d'opulence et de joie qu'on leur avait promis.

 Avis du club:

L’auteur nous propose la photographie d'une génération confrontée à la précarité professionnelle (des petits boulots avec pression hiérarchique), dévalorisation et manque d'estime de soi, difficultés financières dues notamment au coût de la vie. Trois personnages appartenant à la même génération, des trentenaires, trois parcours différents, trois destinées dans lesquelles on entre à pas feutrés pour observer le choix cornélien que vont devoir assumer les personnages. Au travers de leurs récits, l'auteur parle donc de la crise économique et de ses conséquences sur l'Espagne: le chômage, l'endettement, les expulsions, les remboursements d'emprunts. Ces portraits permettent à l'auteur d'évoquer toutes les conséquences de la crise économique sur la vie des jeunes, qu'ils soient diplômés ou non: le déclassement, la tentation de "l'exil économique", le rapport aux parents, le sentiment de honte ou de gêne vis-à-vis des amis. 

La bande dessinée se termine sur un entretien avec un sociologue qui permet d'éclairer les aspects sociaux de l'histoire et de proposer une intéressante mise en perspective.

Écrire un commentaire