UA-29669809-3 Coups de coeur : Centre Culturel - Médiathèque de Carmaux : 05-63-76-85-85

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.06.2014

Un documentaire pour imaginer ce que les animaux voient

 

zooptique_couv1.jpg

 

ZOOPTIQUE de Guillaume DUPRAT - Seuil jeunesse, 2013  

 

 

Vous êtes-vous déjà demandé ce que voit vraiment votre chien, votre chat ou un autre animal ?

Des scientifiques se sont posés la question et ont fait des milliers d'expériences sur la vision des animaux : "peindre des motifs colorés sur des ruches, lâcher dans le vide des chauve-souris aux yeux bandés,..."

Ils ont réussi à mieux comprendre comment les animaux perçoivent le monde qui les entoure, mais ils ne savent toujours pas exactement, ce que les animaux voient.

A partir de ces connaissances scientifiques, ce livre nous propose d'imaginer comment 20 animaux différents voient le même paysage.

En soulevant des rabats, on découvre la vision du chimpanzé, du chien, de l'écureuil, de l'aigle, du caméléon,... Certaines visions sont étonnantes et si un animal ne voit pas bien, c'est qu'il possède sans doute, d'autres sens beaucoup plus développés.

     images.jpg91490802.jpg


                                                                                                                

Quelle bonne idée que ce documentaire passionnant et très ludique, qui plaira certainement aux enfants et aux adultes ! A vous de voir si vous voulez le découvrir ! Il vous attend en section jeunesse - cote  J 591.4 DUP

03.06.2014

Roman : Un livre bouleversant qui donne forcément à réfléchir.

L’instant précis où les destins s’entremêlent81st-wgyjbl-_sl1500_.jpg

 

Angélique Barbérat

 

Lafon

Roman adulte : R BAR

 

Une tache rouge sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman, morte sous les coups de son mari. Voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans… Pour survivre, Kyle se jette à cœur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant. Vingt ans après, devenu leader d’un groupe de rock, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur.


Coryn, elle, a grandi dans une banlieue sans charme. À dix-sept ans, elle tombe dans les bras de Jack Brannigan, qui fou amoureux l’épouse, mais, jaloux et violent, l’enferme dans une prison dorée, « Parce que tu m’appartiens… ».


Comment ces deux êtres que tout semble séparer auraient-ils la moindre chance de s’aimer ? Pourtant, à l’instant précis où les destins s’entremêlent, chacun d’eux sait que sa vie ne sera plus jamais la même.

 

Élevée auprès d’un grand-père russe qui la nourrissait de contes, Angélique Barbérat a toujours écrit. Voyageuse, conteuse dans des écoles, elle a décidé de partager avec le public ce roman bouleversant.

 

Au-delà d'une histoire d'amour impossible, la grande force de ce roman est qu'il nous parle de la vie.  Les chemins de Kyle et de Coryne se croisent un jour. Ils feront tout pour se retrouver. Voici l'histoire de deux être abîmés par la vie, que tout oppose, et qui malgré leurs différences finiront par se rencontrer. Le destin leur permettra-t-il de joindre leurs vies et créer un peu de bonheur?

 

Une belle histoire bouleversante, des personnages attachants, un sujet qui ne peut pas nous laisser indifférents.... mais pas de larmoiements excessifs non plus grâce à une écriture rythmée, vive, incisive !

23.05.2014

Roman : Un roman qui interroge sur les liens du cœur et du sang.

Une vie entre deux océansune-vie-entre-deux-oceans.jpg

Margot Stedman

 

Stock

Roman adulte : R STE

 

 

Libéré de l’horreur des tranchées où il a combattu, Tom Sherbourne, de retour en Australie, devient gardien de phare sur l’île de Janus, une île sur les Lights, sauvage et reculée. À l’abri du tumulte du monde, il coule des jours heureux avec sa femme Isabel; un bonheur peu à peu contrarié par l’impossibilité d’avoir un enfant. Jusqu’à ce jour d’avril où un dinghy vient s’abîmer sur le rivage, abritant à son bord le cadavre d’un homme et un bébé sain et sauf. Isabel demande à Tom d’ignorer le règlement, de ne pas signaler « l’incident » et de garder avec eux l’enfant. Une décision aux conséquences dévastatrices…

 

Tom Sherbourne, est revenu vivant (mais pas indemne psychologiquement) des tranchées de la guerre 14/18. La rencontre d'Isabelle va lui faire espérer un futur plus heureux. Pourtant, un jour Tom retrouve un bateau échoué avec à son bord un homme mort et une petite fille. Isabel va vouloir la garder. Mais cet enfant a une mère quelque part...

 

Un très beau roman sur l'histoire d'un couple que le désir d'avoir un enfant va pousser au-delà des limites de la loi.

 

 

12.04.2014

Un album jeunesse drôle et original

 La chose de Béatrice Fontanel, ill. Alexandra HuardLa-chose-B.fontanel-Les-lectures-de-Liyah.jpg

Ed. Sarbacane, 2011

 

Deux petits chiens de race, Scipion et Hannibal, un peu snobs (ils se vouvoient), dialoguent et se souviennent des transformations de leur maîtresse et de toutes celles qu'ils ont subies dans leur maison : leur petite chambre repeinte en rose, cette sorte de niche de luxe avec des dentelles, le retour de leur maîtresse, avec la "chose", toute rouge et un peu molle, qui sentait parfois mauvais et criait souvent,...

Heureusement, avec les années, tout a fini par s'arranger !

images.jpg

Cet album aborde de manière inattendue, par le biais de 2 animaux domestiques,  le thème universel de la jalousie, à l'arrivée d'un bébé dans une maison. Il dédramatise, avec beaucoup d'humour, les sentiments que peuvent ressentir les enfants, envers une petite soeur ou un petit frère.

On aime beaucoup les illustrations très colorées, qui en font un album joyeux et les 2 chiens sont hilarants, jusqu'à la dernière page !

Nous avons reçu l'écrivain Béatrice Fontanel à la médiathèque (voir article blog), le vendredi 4 avril 2014 et les enfants ont particulièrement aimé ce livre.

Vous le trouverez  en section jeunesse, cote E FON

Les enfants ont aussi apprécié :

Mon copain Bogueugueu - cote J FON

Bogueugeu est amoureux - cote J FON

Shéhérazade - cote J FON

La voix des masques - cote J 731.75 FON

De toutes les couleurs ! - cote J 752 FON

Mon premier imagier d'art - cote J 709 FON

 

 

 

 

21.02.2014

Roman : Portrait et combat d'une mère en Amérique

Les douze tribus d'Hattieles-douze-tribus-d-hattie.jpg

Ayana Mathis

 

Gallmeister

Roman adulte: R MAT

 

 

Gare de Philadelphie, 1923. La jeune Hattie arrive de Géorgie en compagnie de sa mère et de ses sœurs pour fuir le Sud rural et la ségrégation. Aspirant à une vie nouvelle, forte de l'énergie de ses seize ans, Hattie épouse August. Au fil des années, cinq fils, six filles et une petite-fille naîtront de ce mariage. Douze enfants, douze tribus qui égrèneront leur parcours au fil de l’histoire américaine du XXe siècle. Cette famille se dévoile peu à peu à travers l'existence de ces fils et de ces filles marqués chacun à leur manière par le fort tempérament d'Hattie, sa froide combativité et ses secrètes failles. Telles les pièces d'un puzzle, ces douze tribus dessinent le portrait en creux d'une mère insaisissable et le parcours d'une nation en devenir.

 

Un premier roman émouvant et fort, où l'on suit une famille de Noirs Américains de leur fuite loin du Sud au début des années 20 jusqu'aux années 70.

Ce roman retrace la vie d'Hattie, une jeune femme qui a fui la Géorgie et la ségrégation. Il nous dévoile par petites touches sa vie à travers ses onze enfants et sa petite fille dans une Amérique où le racisme règne. Nous traversons le XXème siècle à travers le destin des enfants d'Hattie, que nous découvrons à différents moments de leur vie. A chaque chapitre, nous découvrons leurs problèmes et leurs joies toujours en lien avec leur mère courage qui se bat pour les élever.

Des histoires attachantes et bouleversantes ! Hattie se bat dans la pauvreté pour élever ses enfants, aux destins bien différents. Cette femme, à la fois combative et résignée luttera pour maintenir sa maison à flot, même si pour cela, elle doit sacrifier sa douceur et sa tendresse.

 

Ce roman est une vraie réussite par son histoire, par sa construction, par sa force. Une ode à la féminité, à la maternité et au peuple noir des Etats-Unis.

 

05.02.2014

un documentaire pour les ados : "consommer, ça s'apprend"

"Je consomme donc je suis ?" écrit par Benoît Heilbrunn, illustré par Quentin Vijoux - Nathan, 2013

consomme.JPG

 

Qu'est-ce qui nous pousse à consommer encore et toujours?

Pourquoi ce smartphone dernier cri est-il tout à coup devenu si irrésistible ?

Pourquoi veut-on le même jean que Kate Moss ?

Ce livre nous donne les clés pour comprendre ce qui se cache derrière nos désirs de consommateurs et comment les grandes marques s'y prennent pour nous séduire.

 

Ce que j'en pense :

Après l'historique de la société de consommation , servie par les "temples" que sont les hypermarchés et grands magasins (Ikéa, fast-foods, Galeries Lafayette,...), l'auteur pose  de nombreuses questions sur ce que consommer veut dire, à travers des marques du quotidien :

- quel est le rôle du désir et du mimétisme ?

- sommes-nous libres d'acheter ce que l'on veut?

- comment la publicité nous influence à travers les marques, logos, slogans, l'utilisation de stars,  qui rendent les produits "magiques" : "Parce que je le vaux bien" ...

Il nous fait réfléchir sur la possibilité de consommer intelligemment :

- avec les éco-emballages, le "no logo", les labels de qualité, le commerce équitable,...

Malgré quelques répétitions, ce documentaire peut intéresser les ados, si sensibles aux marques et nous fait réfléchir aussi, sur le fait que notre consommation n'a souvent que peu à voir avec des besoins réels.

Disponible en section jeunesse, au rayon documentaire :  cote J 381.3 HEI

23.01.2014

CD : piano et cordes

 

en aparté jerome ducros.jpgEn aparté / Jérôme Ducros
Loin de moi l'idée d'alimenter la polémique liée à ce compositeur et qui a bouleversé quelque peu le monde musical ces derniers mois...(opposition récurrente entre l'ancien et le moderne). Jérôme Ducros est pianiste-compositeur et ses oeuvres s'inscrivent volontairement dans un style néo-classique qu'il entend défendre vigoureusement et c'est son droit après tout. Chacun s'exprime comme il le souhaite, en art comme ailleurs. En France nous avons toujours ce privilège, surtout, gardons-le.
J'ai beaucoup aimé son quintette pour piano et cordes, première oeuvre de ce CD. Riche d'envolées mélodiques absolument exaltantes et d'harmonies empreintes de post-romantisme, les couleurs musicales dessinant un paysage grandiose et sublime, cette oeuvre vous entraînera certainement vers un horizon radieux. Laissez-vous guider, entrez dans cet univers sonore quasiment cinématographique et vous serez, je l'espère, également conquis !
Classé au rayon musique contemporaine, espace musique de la médiathèque, cote 4 DUC 10

21.01.2014

Roman...Frappé ? Non ! Glacé !!!

Bernard Minier

Glacé

 

Glacé.jpgBernard Minier a grandi au pied des Pyrénées. Primé à l’issue de plu­sieurs concours de nou­vel­les, il publie avec "Glacé " son pre­mier roman qui a reçu le prix du meilleur roman français ou francophone au festival Polar de Cognac en 2011.

L'histoire :

"Dans une vallée encaissée des Pyrénées, au petit matin d'une journée glaciale de décembre, les ouvriers d'une centrale hydroélectrique découvrent le corps sans tête d'un cheval, accroché à la falaise. Ce même jour une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée. Le commandant Servaz, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier l'enquête la plus étrange de toute sa carrière."

Si vous l'empruntez, vous lirez un roman policier haletant où les fausses pistes s'enchaînent, au fur et à mesure de l'avancement de l'enquête. Rebondissements en tout genre, brutalement, au fil des pages, questions sur les motivations du ou des meurtrier(s), approche du milieu psychiatrique fermé et des pratiques médicales s'y rapportant, autant de facettes évoquées dans ce roman à suspense. Ce policier est bien écrit, à tel point qu'on ne le lâche plus !

Vous le trouverez au rayon des ROMANS POLICIERS à la cote RP MIN.

Et s'il n'y est pas, c'est que quelqu'un est passé avant vous.

N'hésitez pas à le réserver !!!

18.01.2014

CD : jazz et poésie font bon ménage, les enfants adorent !

Jacques PREVERT / Olivier Caillard prevert caillard 2.jpg

Harmonia Mundi 2012,

cote 7.24 CAI

 

Dans la lignée des P'tits Loups du jazz et de tout ce que présente le label Enfance et musique, Olivier Caillard propose dans ce livre-CD les textes toujours pittoresques de Jacques Prévert accompagnés d'une musique jazz enjôleuse et de fraîches voix d'enfants. Les musiciens chantent et jouent de plusieurs instruments (harmonica, trombone, saxophones, flûte, piano, orgue, contrebasse, tuba, batterie et percussions diverses...).

Un vrai régal ! Vous le trouverez à l'espace musique de la médiathèque, rayon CD enfants.

12.01.2014

Documentaire : une poésie révélée et révélatrice...

Coup de cœur sur un auteur plus que discret : Pascal d'Aubriac.

Ce poète, habitant Carmaux, ne se mettra jamais en avant, la poésie est pour lui un acte intime et personnel, à l'opposé de toute idée de "se montrer".

Après avoir évolué en région parisienne dans des milieux littéraires très spécialisés et prestigieux, il arrive à Carmaux au début des années 90 et devient membre fondateur de l'association de poésie ARPO. Il sera dévoué à cette entreprise durant de longues années, passant des jours entiers de travail à la gestion bénévole de ce pôle de poésie local, totalement passionné et impliqué.

 

Il serait dommage de passer à côté d'une personnalité comme celle de Pascal d'Aubriac, dont les écrits sont purement sublimes ! D'autant que c'est un homme absolument charmant, doté d'une intégrité à toute épreuve et dont la beauté intérieure éclaire ses textes de façon indicible. Pour ma part, je suis fan depuis longtemps, le deviendrez-vous aussi ?

 

Découvrez sa poésie lumineuse et subtile, laissez-vous séduire pas ces mots, en apparence si simples, dont la lecture vous remplira de secrètes émotions, laissez-vous porter par la musicalité de ses phrases...Osez faire l'expérience de la poésie quand tout, autour de vous, semble vous entraîner vers un mur : croyez-moi, c'est une porte qui s'ouvre...enfin.

 

Quatre recueils édités, un à paraître, nous en avons trois à vous proposer au rayon fonds local, espace adultes de notre médiathèque, cote L 841 AUB :

Syllabe du ciel.jpg

 

Syllabe du ciel, éd. Arcam 1989 ;

Jean-Marie Olingue, alors Président de l'Académie des Poètes classiques de France et Rédacteur en chef de l'Albatros, à propos de « Syllabe du ciel » : Il y a, en ces poèmes, le tremblement d'une présence divine, la « syllabe de cristal » parvenant à saisir la nudité brûlante de l’Être sous les apparences les plus modestes. Toute écriture recèle et dévoile un mystère ; celle de Pascal d'Aubriac réussit à préserver son secret tout en ayant souci de nous le faire partager avec le plus de ferveur et de simplicité possibles. Sa voix fraternelle mais éblouie de transcendance nous féconde pour que nous puissions, à notre tour, créer la beauté, aider les hommes à conquérir l'harmonie perdue. Il ne cesse, en effet, de nous murmurer : « Accomplis ce que tu portes ».

 

 

 

Où s'aiguise l'absence, éd. Arcam 1993 ; 

 

Chaque aube, j'irai te voir,

éd. Trident neuf 2003

Où s'aiguise l'absence.jpg

Chaque aube, j'irai te voir.jpg

 





















"Je ne m'accroche plus à l'herbe périssable,

Car ma seule demeure est celle de tes yeux.
Mon unique pays est un soir lumineux :
Ecoutez-le rêver dans la rumeur du sable..." Pascal d'Aubriac

02.01.2014

Roman: Deux romans policiers à l'humour si anglais !

etrange_suicide_tyler.jpg

 Etrange suicide dans une Fiat rouge

à faible kilomètre 

L.C. Tyler

Sonatine

Roman adulte : RP TYL

 

Ethelred Tressider écrit des romans policiers sous trois noms différents. Et, ces temps-ci, il a trois fois plus de problèmes que n’importe qui. Avec l’inspiration d’abord, qui commence à lui faire sérieusement défaut, avec son agent littéraire ensuite, l’encombrante Elsie, qui n’aime ni la littérature ni les écrivains, avec son ex-femme enfin, Géraldine, qui vient de disparaître mystérieusement. Lorsque le corps de celle-ci est retrouvé près de chez lui et que la police évoque la piste d’un tueur en série, l’infatigable Elsie pousse notre brave romancier à exploiter d’hypothétiques talents de détective pour résoudre cette étrange affaire qui, elle en est convaincue, saura lui rendre l’inspiration. 

Mais y a-t-il vraiment un tueur en série ? Et si oui, est-ce vraiment lui qui a tué Géraldine ?

 

Ethelred est un médiocre auteur de polar à la vie plus que tranquille... jusqu'au jour où son ex-femme disparaît mystérieusement, et où son éditrice décide de mener l'enquête à tout prix. Ethelred décide donc de mettre à profit ses talents de détective pour la retrouver. Petit problème : les connaissances en criminalité d’Ethelred proviennent de romans policiers tout droit sortis de son imagination qui, depuis un moment, s’est, elle aussi, volatilisée. Quoi de mieux, pour retrouver l’inspiration, qu’une enquête grandeur nature ?   Il devra percer à jour ce mystère. mais qui manipule qui...? De fausses pistes en révélations renversantes, la réalité dépasse de loin la fiction…

Un roman original, mêlant suspense, humour et réflexion sur le milieu littéraire. Un premier roman qui vous apportera une étonnante surprise à la fin ! 

 

 

 9782355842238ORI.jpgHomicides multiples dans un hôtel

miteux des bords de Loire  

 

L.C. TYLER

Sonatine

Roman adulte : RP TYL

 

 

Ethelred Tressider, obscur auteur de polars, ne fait rien comme tout le monde. Sa crise de la quarantaine, par exemple. Quand un homme ordinaire s’achète une Harley-Davidson, fonde un groupe de heavy metal ou trouve le chemin de Dieu, Ethelred, lui, a préféré disparaître en abandonnant tout derrière lui. C’était compter sans son agent, la terrible Elsie Thirkettle, qui, lancée sur ses traces, ne tarde pas à le retrouver dans une auberge miteuse des bords de Loire, peuplée de quelques philatélistes réunis pour la foire aux timbres du village. Alors que tous deux s’apprêtent à repartir pour l’Angleterre, un de ces collectionneurs obsessionnels a la mauvaise idée de se faire assassiner. Tous les hôtes étant assignés à résidence, nos protagonistes vont en profiter, faute de mieux, pour mettre leur sagacité à l’épreuve. Lorsque deux autres clients sont retrouvés morts, Elsie et Ethelred, dont le séjour commence dangereusement à ressembler à un roman de leur auteur favori, Agatha Christie, vont redoubler d’enthousiasme. Auront-ils enfin l’opportunité dont ils rêvent depuis toujours de réunir tous les suspects d'une affaire dans un grand salon afin de leur révéler le nom du coupable ? 

Une nouvelle aventure hilarante qui se passe cette fois-ci en France. L. C. Tyler nous propose ici un hommage aussi irrésistible qu’astucieux à l’âge d’or du roman policier, époque bénie où le meurtrier avait un mobile précis, des moyens à la portée de tous et une intelligence plus pratique que démoniaque. Jouant sur tous les clichés et multipliant les mises en abyme, il nous offre ainsi un petit bijou du genre. 

  

28.12.2013

Roman ado : boire la coupe jusqu'à la lie..

Recit intégral ou presque d'une coupe de cheveux ratée.jpgRécit intégral (ou presque) d'une coupe de cheveux ratée / Jo Witek, Seuil 2012, cote RJ WIT

Xavier le savait : c'était une très mauvaise idée d'aller chez le coiffeur une veille de rentrée au lycée.
Résultat : le voici avec une tête de premier de la classe. Et impossible d'y échapper : demain, c'est avec cette tête-là qu'il devra faire ses premiers pas au lycée... Dans sa nouvelle classe, Xavier, se trouve ridicule, trop petit et inintéressant. Martin, son meilleur ami, est parti étudier en lycée professionnel et il ne connaît personne. C'est la panique ! Et si Xavier changeait de lycée pour retrouver son copain ? Oui, mais voilà, dans son cours de cinéma, il y a la jolie Aurélie...
Avec beaucoup de dérision, Xavier confie à son journal ses doutes et ses problèmes, ses joies et ses questions existentielles.

Ce roman pour adolescents est frais, émouvant, rigolo, avec de belles surprises et des messages riches et porteurs, à mettre entre toutes les mains, jeunes ou pas : c'est un plaisir !


Ci dessous, deux petits extraits pas forcément représentatifs du récit mais qui me plaisaient bien :

(...) C'est un sentiment intime, comme une vieille amitié retrouvée. Un petit pincement au creux du ventre lors des retrouvailles, un soupçon de maladresse et, enfin, le vrai plaisir de se mettre à genoux devant le bon ouvrage, de le sortir de sa rangée et de l'emporter avec soi. Les livres sont comme des cadeaux qu'on se fait. On les glisse dans nos affaires personnelles et, pour quelques semaines, ils nous appartiennent. Ils entrent dans nos chambres et s'installent sur les tables de nuit. Ils sont discrets et tendres, ils ne font jamais de mal. (...)

(...) Le lycée est une vraie ruche. Ça grouille, ça bourdonne, ça travaille, ça blague. C'est une vie en mouvement perpétuel. Un train qui fonce à toute vitesse vers le bac, vers la majorité, vers le monde des adultes. C'est un drôle de voyage vers l'avenir, à la fois excitant et terrifiant. Depuis la rentrée de novembre, je sens que j'ai franchi une étape. Je n'ai plus la boule au ventre le matin en entrant dans le bus, mais je sais que la bonne place n'existe pas. Il faut juste accepter d'assumer sa différence. "C'est pas très rigolo d'être grand" comme dit mon petit frère. (...)


18.12.2013

CD douceur

Les plus belles berceuses jazz

livre-CD, rayon enfants à l'espace musique de la médiathèque,

cote 7.30 FIT

 
berceuse jazz.jpg
 
 
Pour initier vos enfants à l'univers du jazz tout en douceur, n'hésitez pas à emprunter ce disque à la discothèque.
15 berceuses à la beauté intemporelle, interprétées par les plus belles voix de l'âge d'or du jazz : Ella Fitzgerald, Billie Holiday, Sarah Vaughan, Chet Baker...
 
 
 
 

15.12.2013

DVD : la glorieuse vieillesse

"Quartet" / Dustin Hoffman, espace multimédia, cote DVD QUA

Dans ce film, les héros ne sont pas (plus !) des jeunes premiers, dotés de chevelures superbes et de dentitions parfaites, de silhouettes de rêve à la démarche fluide et énergique...non non non (ça change un peu, il n'y a pas de raison...), la moyenne d'âge des acteurs et figurants doit tourner autour des 80 ans (je ne compte pas la médecin blondinette). Pour autant, tout ce petit monde vire et virevolte avec animation, chante, danse, joue de la musique...On n'est pas dans "Fame" cependant, les petits soucis de santé surgissent ça et là, brisant l'enthousiasme général,..."les souvenirs et les regrets aussi..."quartet film.jpg

La musique est omniprésente, "personnage" à part entière du film et enjolive tous ces moments de vie commune pas toujours au top.

Alors oui, c'est de la musique classique, favorisant les préjugés actuels qui en font une musique de vieux, point barre. Mais apparemment, la "musique de vieux", elle est diablement stimulante et ravigotante !

En tout cas, fidèle à elle-même, elle est sublime, tout simplement...

 

 

Synopsis : À Beecham House, paisible pension au cœur de la campagne anglaise qui accueille des musiciens et chanteurs d’opéra à la retraite, le bruit court qu’une nouvelle pensionnaire arriverait sous peu. Et ce serait une diva ! Pour Reginald, Wilfred et Cissy, le choc est grand lorsqu’ils voient débarquer l’impétueuse Jean Horton, avec laquelle ils triomphaient sur les scènes internationales des années auparavant. L’ambition de Jean et son ego démesuré avaient alors ruiné leur amitié et mis un terme au mariage qui la liait à Reginald.
Malgré les vieilles blessures, Reginald, Wilfred et Cissy mettront tout en œuvre pour convaincre Jean de reformer leur célèbre quatuor à l’occasion du gala annuel de Beecham House.

13.12.2013

Jappeloup : DVD, roman, documentaire sur un cheval extraordinaire

Réminiscence de l'histoire du petit canard, celle du cheval Jappeloup est tout aussi émouvante.

Jappeloup, petit cheval insignifiant, au physique ingrat, à la personnalité tourmentée et ombrageuse, devenu en quelques années une star mondiale du sport équestre, dans la discipline du saut d'obstacles.

Petit de taille (1 m 58 au garrot), il sautait pourtant des obstacles pouvant atteindre 1 m 70. Craintif et caractériel, il a affronté les plus importants et difficiles concours équestres de la planète en collectionnant les coupes. Avec son cavalier, Pierre Durand, qui l'entraîna assidûment en tenant compte de sa personnalité et de ses capacités de saut phénoménales, ils sont allés jusqu'à la consécration suprême : les jeux olympiques !

Trois documents de la médiathèque vous narreront cette belle histoire :

le film "Jappeloup" de Christian Duguay, sorti en salle courant 2013 avec une bonne petite équipe d'acteurs (Canet, Auteuil, Higelin, Marina Hands, Lou de Laâge..) film jappeloup.jpg


 







mon ami jappeloup.jpg



"Mon ami Jappeloup" petit roman jeunesse de Françoise Dargent, cote J DAR








et le documentaire signé Pierre Durand "Jappeloup", cote 798.2 DUR à l'espace adulte 

jappeloup.jpg










Un seul regret, dans ces trois documents : ils ne parlent encore pas assez de Jappeloup ! J'aurais voulu plus de détails sur lui, son caractère, sa personnalité, plus d'images et d'anecdotes...


Bande annonce du film :