UA-29669809-3 Coups de coeur : Centre Culturel - Médiathèque de Carmaux : 05-63-76-85-85

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09.04.2019

Un somptueux conte humaniste célébrant le vivre-ensemble.

DILILI à Paris

De Michel Ocelot

Avec Enzo RatsitoNatalie DessayElisabeth Duda     DVDJ DIL

Dilili.jpg

Résumé :

Dans le Paris de la Belle Époque, en compagnie d’un jeune livreur en triporteur, la petite kanake Dilili mène une enquête sur des enlèvements mystérieux de fillettes. Elle rencontre des hommes et des femmes extraordinaires, qui lui donnent des indices. Elle découvre sous terre des méchants très particuliers, les Mâles-Maîtres. Les deux amis lutteront avec entrain pour une vie active dans la lumière et le vivre-ensemble

 Avis :

Michel Ocelot dévoile les aventures mouvementées d’une fillette noire pendant la Belle Époque avec un travail pictural en hommage aux tableaux de maîtres et met en avant de grandes figures féminines de l’époque. Une œuvre ouvertement féministe, engagée avec ferveur contre toute forme d’oppression masculine.

Dilili, une kanake métissée qui revendique sa double culture s’élève donc énergiquement contre les injustices faites aux femmes. Elle mène l’enquête contre les Mâles-Maîtres qui asservissent des jeunes filles captives, réduites à des formes rampantes sous des voiles noirs. 

Le réalisateur défend avec malice les opprimés dans ses films d'animation qui s'adressent au plus grand nombre et en aucun cas uniquement aux enfants.

07.03.2019

Coup de coeur : Pâtisserie

Ferrandi.jpgPATISSERIE  : Toutes les techniques et les recettes d'une école d'excellence (Ecole ferrandi)

Cote : 641.865 PAT

Des pâtissiers professeurs de l'école Ferrandi proposent plus de 130 techniques expliquées en pas à pas et accompagnées de conseils, classées par thèmes (pâtes, crèmes, macarons, gâteaux, entremets), et plus de cent recettes en trois niveaux de difficulté. 26 chefs étoilés, meilleurs ouvriers de France, partagent leur recette fétiche : Christophe Adam, Julien Alvarez, Nicolas Bacheyre, Ophélie Barès, Nicolas Bernardé, Nicolas Boussin, Christelle Brua, Yann Brys, Frédéric Cassel, Gontran Cherrier, Philippe Conticini, Yann Couvreur, Christophe Felder, Christine Ferber, Cédric Grolet, Pierre Hermé, Jean-Paul Hévin, Arnaud Larher, Gilles Marchal, Pierre Marcolini, Carl Marletti, Yann Menguy, Nina Métayer, Christophe Michalak, Angelo Musa, Philippe Urraca.

 

Un livre qui pèse son poids ! Des gâteaux si magnifiquement réalisés et photographiés que les gourmand(e)s en restent pantois(e)s !!!

Des recettes de gâteaux simples (quatre-quart, financiers) aux préparations très élaborées, vous suivez pas à pas les principales étapes pour confectionner des desserts de rêve ! Les ingrédients ainsi que le matériel nécessaire sont clairement listés.

Certes, ce livre vous pousse à investir dans du matériel un peu spécialisé (moules, thermomètre de cuisson, poche à douilles...)

Parfois, certains ingrédients ne font pas vraiment partie du contenu de nos placards,  et souvent le résultat ne correspond pas tout à fait à la présentation exemplaire du livre (au moins au début ! )

Les gâteaux plus élaborés sont déclinés en trois niveaux de difficulté afin que chacun puisse réaliser son dessert en fonction de ses possibilités ou son goût du risque !

Les habitués du troc cultures ont servi de cobaye pour tester des recettes de biscuits...Il se murmure qu'ils en redemandent !

 

19.01.2019

DVD coup de coeur particulièrement douteux

Les Indestructibles 2 / Réal. Brad Bird, Walt Disney Company, 2018 F98341.jpg

J'aime bien les Indestructibles pourtant le visionnage de ce film m'a laissé un fort sentiment de malaise, comme une sorte de choc. Je l'ai donc étudié de plus près, cherchant ce qui m'avait autant dérangée. Et là, au cœur du film, en pleine action de la superbe héroïne adulée par tous, le MÉCHANT parle à la foule, par le biais des écrans qu'il a réussi à neutraliser. Et voici ses propos, à ce GROS MÉCHANT, surnommé l'Hypnotiseur, ennemi à abattre sans délai :

"Les super héros, c'est bon pour les faibles d'esprit qui aiment vivre par procuration.

Vous ne parlez pas, vous regardez des gens discuter à la TV.

Vous ne jouez pas, vous regardez des jeux télévisés.

Voyager, communiquer, prendre des risques, toutes les expériences humaines doivent être emballées et livrées pour être regardées à distance. Pour que vous restiez enfermés, éternellement passifs, éternellement consommateurs voraces, incapables de quitter vos canapés dans lesquels vous êtes vautrés, incapables de vous mouvoir et de participer à la vraie vie. Vous voulez que les supers héros vous protègent et vous rendent encore plus faibles par la même occasion.

Vous pensez que vous êtes protégés, que l'on sert vos intérêts, que vos droits sont défendus, mais le système continue de vous duper et avec le sourire.

Alors continuez à regarder vos écrans en mangeant vos chips et admirez vos supers héros régler des problèmes que vous négligez par paresse..."
 
Et le GROS MÉCHANT est rondement interrompu et arrêté...Honte à lui d'avoir voulu déranger le bonheur et la tranquillité de tous.
 
Cela ne vous rend pas perplexe vous ? 
Et ce film s'adresse principalement à nos enfants...

07.01.2019

Bande dessinée Adulte

                               LAYLA de Jérémy et Mika

                               BD JER

 

 album-cover-large-36610.jpgRésumé:

Grenoye, surnommé Grenouille, vit à Nosgrey, la capitale autrefois resplendissante mais aujourd'hui déchue du royaume de Flyne Yord. Il habite là, dans une maison délabrée, avec sa mère, abandonnée par son mari et rongée par le chagrin. Le jeune homme n'a qu'un seul but, qui vire à l'obsession: retrouver Layla, une femme mystérieuse, à la beauté incomparable, qu'il a rencontrée un jour, par accident, dans les Marais Écarlates...

 

Mika et Jeremy signent une ballade à la fois fantastique et romanesque, noire et dramatique.

Ce conte nous narre le destin tragique et initiatique d'un jeune garçon, confronté aux choix opposés de la vie mais que la quête d'un amour va guider vers des horizons et des personnages hors du commun.

Laissez-vous emporter par ce récit dont les images et les couleurs sublimes se mêlent à la perfection à cette histoire fantastique.

25.10.2018

Bande dessinée

de Ersin Karabulut
 
Cote BD KAR
 
 
Résumé :
Avec la poésie, la noirceur et l'imaginaire d'un Edgar Allan Poe, Ersin Karabulut nous dresse le portrait d'une société qui a renoncé à ses illusions face au carcan familial et aux pouvoirs politiques et financiers. Un recueil de fables d'anticipation poétiques et troublantes qui témoignent de la vivacité de la bande dessinée turque.
 
Quinze contes qui parlent de notre société, de notre quotidien, non sans humour et noirceur. Bande dessinée dérangeante, teintée de réalisme et d'anticipation, des dessins fabuleusement travaillés, des couleurs pastels qui apportent un peu de douceur dans cette univers de brute...A lire...
 

13.09.2018

Bande dessinée...

41VWt6dUwQL._SX351_BO1,204,203,200_.jpgMoins qu'hier (plus que demain)

De FABCARO

Cote: BD FAB

 

 

Un vrai torpillage de l'institution du mariage...A chaque page, différents couples sont mis en scène dans leur quotidien ordinaire, répliques décalées tournant en dérision l'équation du bonheur conjugal.

Comme a son habitude, FABCARO nous livre des histoires loufoques, grinçantes, noires, voire politiquement incorrectes.

Un pur régal pour les amateurs d'humour, cette BD vaut le détour et vous fera passer un agréable moment!!!

Certaines planches sont vraiment très drôles...

A lire du même auteur: Zaï Zaï Zaï Zaï , Et si l'amour c'était aimer (Disponible à la bibliothèque)

 

 

22.06.2018

Un chat pas si sauvage que ça...

 

mon-chat-sauvage-format-album-livre-1169700593_ML.jpg

 

Mon chat sauvage d'Isabelle Simler  

 

éd. Courtes et longues

cote J 599.75 SIM

 

 

 

Isabelle Simler est une auteur-illustratrice française diplômée des Arts décoratifs de Strasbourg.
Elle a réalisé et écrit les scénarios de nombreux dessins animés, notamment pour M6 et travaille également pour la presse.
Depuis 2012, elle se consacre à la littérature jeunesse.

Son site : http://isabellesimler.com/
 
Source Babelio
 
 
Isabelle Simler adore les chats,  les connait bien (voir l'album "Plume") et les saisit avec justesse et  beaucoup de tendresse.
Dans ce très joli petit livre, entre album et documentaire, nous découvrons son chat noir qui se cache, dans de belles illustrations très colorées, contredisant avec beaucoup d'humour le texte.
 

Mon-escargot-domestique.jpg

 

Dans la même collection et tout aussi réjouissant, vous découvrirez l'escargot, surprenant en animal  domestique !

 Mon escargot domestique - cote J 594.3 SIM

 

 

09.06.2018

Bande dessinée

Résultat de recherche d'images pour "BD the end"

   THE END

  de ZEP

 

  Résumé:

  Dans le cadre d’un stage, Théodore Atem intègre une équipe de chercheurs basée en Suède qui travaille sur la communication des arbres entre eux et avec nous.

Ce groupe de travail dirigé par le professeur Frawley et son assistante Moon, tente de démontrer que les arbres détiennent les secrets de la Terre à travers leur ADN, leur codex.

C’est en recoupant ces génomes avec la mort mystérieuse de promeneurs en forêt espagnole, le comportement inhabituel des animaux sauvages et la présence de champignons toxiques que le professeur comprendra, hélas trop tard, que ces événements sonnent l’alerte d’un drame planétaire duquel seul Théodore et quelques survivants seront épargnés. Serait-ce une nouvelle chance pour l’espèce humaine ?

Fable écologique ou récit d'anticipation ? Peu importe, cette BD pose question et déstabilise le lecteur.

Zep s'empare d'un sujet d'actualité mais s'appuie sur des études réalisées par Francis Hallé, grand botaniste et spécialiste dans l'étude des arbres et leurs communications.

Le choix des couleurs, chaudes, des traits fins et un scénario incitant à réfléchir,

autant d'arguments qui vous invitent à lire et relire cette BD qui, j'en suis certaine, vous laissera rêveur... pour quelque temps...

 

08.06.2018

BD "Migrant"

Migrant.jpg           Migrant

de Eoin Colfer et Andrew Donkin   

Cote: BD COL                  

Résumé : C'est une histoire tragique, malheureusement devenue "banale", de migrants qui fuient leur pays pour échapper à la misère et à la guerre. L'Europe fait figure d'El Dorado, mais la route est longue et semée d'embûches. Un roman graphique dont on ne sort pas indemne...

 

                            C'est l'histoire de deux frères, Abo et Kwamé...

                      Une histoire devenue banale, celle de migrants qui fuient leur pays pour échapper à  la misère et la guerre.

                      A bord d'un bateau gonflable, ils font route vers l'Europe si pleine de belles promesses.

                     

                      Ce roman graphique est une vraie sensibilisation au drame humain qui secoue notre époque...

                      mais malgré le thème dur et fort de cette BD, les pages se tournent, colorées, pleines d'émotions,

                      de couleurs et de lumières. Venez le découvrir...

 

 

 

05.06.2018

CD : j'aime parfois la chanson ;)

Juliette / J'aime pas la chanson.

Polydor, 2018. Cote 099 JUL J_aime_pas_la_chanson.jpg

 Je deviens difficile, je tombe de moins en moins sur des disques qui me plaisent lorsque je les catalogue. ([traduction de ce mot barbare : répertorier un document dans la base de données de la médiathèque].

Avec celui-ci, je me suis prise en flagrant délit de bien rire à l'écoute d'un titre, "C'est ça l'rugby" et sans transition, d'avoir les larmes aux yeux lors du suivant "Aller sans retour"...Bon, je ne pouvais pas me mentir plus longtemps, vous me le concèderez ? Je me devais de faire un coup de cœur.

Tout en en faisant la chronique et pour mieux en parler, je tente de l'écouter en entier.

Vraiment, cette Juliette est toujours aussi surprenante malgré le côté très reconnaissable de son style. Tout d'abord, la voix...Ah, quel plaisir ! Justesse, délicatesse, timbre suave et pétillant concomitamment, des textes ciselés, si délicieusement articulés sur des mélodies  ravissantes. Accompagnement en adéquation : piano majoritaire mais aussi flûte, clarinettes, saxophones, trompettes, bugle, percussions, soubassophone, vibraphone, glockenspiel, contrebasse, trombone, accordéon, guitares et des chœurs. MAIS OUI tous ces instruments existent pour de vrai !!! Enfin !...Ne les oublions pas et redécouvrons avec gourmandise ces sonorités devenues dépaysantes. Puisse cela vous donner envie, pourquoi pas, de vous mettre à l'un d'entre eux.  Il n'y pas pas d'âge pour commencer la musique et cela soigne beaucoup de maux. Merci à Madame Juliette de les faire entendre et par là-même de faire jouer de vrais musiciens.

Voilà ! Mission accomplie et en plus, j'ai réussi à écouter le CD (quasiment) en entier !

11.04.2018

Un livre de contes surprenant !

"Contes au carré" de  Loïc Gaume - éd. T. Magnier58843_big.jpg

 

Présentation de l'éditeur :

Et si tous les contes que nous connaissons, et même plus, pouvaient tenir en quatre cases ? Toutes leur richesse et leur singularité en seulement quatre petites cases ?! C’est le pari fou et audacieux qu’a entrepris Loïc Gaume, dont c’est ici le premier livre. De La princesse au petit pois à Baba Yaga, en passant par Barbe Bleue et Les trois petits cochons, il nous propose une plongée fantastique dans l’univers des contes. Avec un trait très épuré, Loïc Gaume a réussi à créer un monde riche de sens et de pictogrammes, où le loup est toujours le même, les mariages toujours symbolisés par une bague, etc. Un monde où les contes se font écho et se répondent les uns les autres.

Dans ce petit livre à la couverture bleue et dorée, Loïc Gaume se livre avec brio,  à un exercice de synthèse étonnant :

résumer 1 conte traditionnel sur une seule page, en 4 cases carrées, avec quelques phrases, quelques pictogrammes et couleurs!                                             contes-au-carrecc81-4-blog.jpg

Avec des choix judicieux, il nous fait découvrir ainsi une quarantaine de contes traditionnels, parfois peu connus, qu'on peut lire pour le plaisir, pour se rafraîchir la mémoire ou pour des exercices ludiques : deviner de quel conte il s'agit, retrouver sa version traditionnelle, inventer de nouveaux pictogrammes,...

En fin de compte, un livre très réussi, passionnant à lire et regarder !

Vous le trouverez en section jeunesse - cote EC GAU

 

 

 

30.03.2018

Rencontre avec Françoise Rogier, auteur-illustratrice belge

Invitée au prochain Salon du livre jeunesse d'Albi (du 6 au 8 avril 2018), nous avons le plaisir de recevoir, le AVT_Francoise-Rogier_4450.jpgjeudi 5 avril, Françoise Rogier, qui rencontrera 3 classes de maternelle de Carmaux.
 
Vivant à Bruxelles, diplômée en communication graphique de l'École nationale supérieure des arts visuels (ENSAV) de La Cambre, Françoise Rogier est graphiste et illustratrice.

Elle a travaillé durant plus de quinze ans dans le graphisme et le packaging et s'oriente ensuite vers sa première passion : l'illustration jeunesse.

 
 Lauréate d'un concours organisé par la revue Hors-cadres, elle voit son premier album, "C'est pour mieux te manger", publié en 2012. Cet album lui vaudra aussi le Prix Québec-Wallonie-Bruxelles en 2013.

Depuis sont parus "Les contes de A à Z" (2014) et "Un tour de cochons" (2015) publiés par la maison d'édition belge A pas de loups.
Elle a aussi illustré les albums  "Étrange safari au musée de Tervueren" (2016) et "Rose cochon" (2017)

son site : http://zouzoune.ultra-book.com/

source : Babelio

 Françoise Rogier revisite les contes traditionnels  avec talent et humour  (le petit chaperon rouge, les trois petits cochons,...), en affectionnant la technique de la carte à gratter et l'utilisation de couleurs contrastées (noir, rouge, vert). Ses albums fourmillent de petits détails amusants à découvrir.

Coup de coeur pour l'album "C'est pour mieux te manger" : cote A ROGcvt_Cest-pour-mieux-te-manger-_7977.jpeg

  Au fil de la lecture, la tension monte jusqu'à la surprise finale, complètement inattendue, malgré des indices dans l'illustration, qui auraient dû nous faire comprendre, qu'il ne s'agissait pas d'une énième version du "petit chaperon rouge"!

Que c'est amusant de jouer à se faire peur!

 

 

Pour partager des moments de lecture très ludiques avec les enfants, nous vous conseillons aussi :

                            61P+fkcaFIL._SX195_.jpg                              

51e-TiJabrL._SX195_.jpg              51A6zx5152L._SX195_.jpg                                                                                          

Ces albums  sont disponibles à la cote A ROG 

     

 

 

 

02.03.2018

BD : Ar-Men, l'enfer des enfers

Couv_312102.jpg

Ar-Men, l'enfer des enfers

d'Emmanuel Lepage

BD LEP

 

Résumé:

Au large de l’île de Sein, à la pointe Finistère, Ar-Men émerge des flots.
Construit en 1867 on surnomme ce phare mythique « L’enfer des enfers ».
Sa lumière veille les navires, et les protège des récifs menaçants.

Les hommes se sont succédé pour l’entretenir, sentinelles d’une côte déchiquetée que les marins redoutent.

Germain, dans les années 1960, est l’un de ces gardiens téméraires et solitaires. Dans l’édifice isolé, contre vents et marées, il a trouvé son exacte place, emportant là ses blessures et son abandon d’une vie sur terre, avec les autres hommes.

 

Chef d'oeuvre graphique pour ce nouvel album d'Emmanuel Lepage.

Un voyage sur les cotes Bretonnes, un phare, Ar-Men, son histoire, son mystère et ces hommes qui se succèdent pour entretenir cette lumière qui, malgré la sauvagerie de l'océan, guide les navires à bon port.

Un One shot qui ne laissera pas le lecteur indifférent et d'un esthétisme proche de la perfection.

A lire absolument... un petit bijou...

 

 

18.02.2018

Documentaire à contre-courant

Le désastre de l'école numérique : plaidoyer pour une école sans écran.

Philippe Bihouix et Karine Mauvilly

éd. Seuil 2016 cote 371.334 BIH      Le désastre de l'école numérique.jpg

"Pendant que certains cadres de la Silicon Valley inscrivent leurs enfants dans des écoles sans écrans, la France s’est lancée, sous prétexte de « modernité », dans une numérisation de l’école à marche forcée – de la maternelle au lycée. Un ordinateur ou une tablette par enfant : la panacée ? Parlons plutôt de désastre.
L’école numérique, c’est un choix pédagogique irrationnel, car on n’apprend pas mieux – et souvent moins bien – par l’intermédiaire d’écrans. C’est le gaspillage de ressources rares et la mise en décharge sauvage de déchets dangereux à l’autre bout de la planète. C’est une étonnante prise de risque sanitaire quand les effets des objets connectés sur les cerveaux des jeunes demeurent mal connus. C’est ignorer les risques psychosociaux qui pèsent sur des enfants déjà happés par le numérique.
Cet essai s’adresse aux parents, enseignants, responsables politiques, citoyens qui s’interrogent sur la pertinence du « plan numérique pour l’école ». Et s’il fallait au contraire faire de l’école une zone refuge, sans connexions ni écrans, et réinventer les pistes non numériques du vivre-ensemble ?". (Présentation éditoriale.)

Je n'ai pas encore lu ce documentaire et je vais combler ce retard au plus vite. J'en avais cependant beaucoup entendu parlé et je considère que transmettre ce genre d'étude est une urgence. Par contre, cela suscite du remous : les opinions sont diverses, assez divergentes et débouchent très souvent sur de fortes polémiques. Nous avons tous nous-même un avis sur la question, de par nos propres expériences et celles de nos enfants notamment. Le débat est donc ouvert. Et je pense que celui-ci devient plus que nécessaire pour tenter de savoir où on va.

Sur ce même sujet capital, vous trouverez un article fort instructif dans le Journal de la décroissance du mois de février 2018. Là aussi, je crois que vous serez pas mal intéressés et étonnés si vous prenez le temps de le lire. Bonnes réflexions !

 

                          

16.02.2018

Un livre-enquête sur une jeune danseuse, inconnue hyper connue

la petite danseuse de 14 ans.jpgLa petite danseuse de quatorze ans / Camille Laurens

éd. Stock 2017

cote R LAU

 Lecture conseillée par une lectrice du Club de lecture "Troc cultures" de la médiathèque, je me suis plongée avec curiosité dans cet essai de Camille Laurens, qui peut se lire aussi facilement qu'un roman.

Je connaissais cette sculpture d'Edgar Degas à peu près comme tout le monde mais finalement et malheureusement de trop loin.

Cette lacune est définitivement écartée : après cette sorte d'enquête effrénée que mène Camille Laurens sur le modèle mystérieux de Degas, petit rat d'opéra dans un 19ème siècle finissant, me voici maintenant devenue victime de l'attraction incontournable qu'exerce cette silhouette fascinante. Et si émouvante avec ce petit visage résolument offert au monde et en même temps si hermétique. Je ne sais pas si cela vous fera cet effet, mais après la lecture de ce  livre, j'avais du mal à le restituer à la médiathèque tant cette jeune fille gracieuse pour l'éternité, m'avait émue. Comme un enfant auquel on s'attacherait sans savoir pourquoi et de manière irrésistible...

« Je crois beaucoup que, comme dans une histoire d’amour, il y a une rencontre d’inconscient à inconscient entre une personne et une œuvre. Dans le premier cas, c’est rarement une bonne idée de chercher à percer ce mystère (...). Dans le second, cela peut être passionnant. »

Camille Laurens