UA-29669809-3 Coups de coeur : Centre Culturel - Médiathèque de Carmaux : 05-63-76-85-85

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18.12.2013

CD douceur

Les plus belles berceuses jazz

livre-CD, rayon enfants à l'espace musique de la médiathèque,

cote 7.30 FIT

 
berceuse jazz.jpg
 
 
Pour initier vos enfants à l'univers du jazz tout en douceur, n'hésitez pas à emprunter ce disque à la discothèque.
15 berceuses à la beauté intemporelle, interprétées par les plus belles voix de l'âge d'or du jazz : Ella Fitzgerald, Billie Holiday, Sarah Vaughan, Chet Baker...
 
 
 
 

15.12.2013

DVD : la glorieuse vieillesse

"Quartet" / Dustin Hoffman, espace multimédia, cote DVD QUA

Dans ce film, les héros ne sont pas (plus !) des jeunes premiers, dotés de chevelures superbes et de dentitions parfaites, de silhouettes de rêve à la démarche fluide et énergique...non non non (ça change un peu, il n'y a pas de raison...), la moyenne d'âge des acteurs et figurants doit tourner autour des 80 ans (je ne compte pas la médecin blondinette). Pour autant, tout ce petit monde vire et virevolte avec animation, chante, danse, joue de la musique...On n'est pas dans "Fame" cependant, les petits soucis de santé surgissent ça et là, brisant l'enthousiasme général,..."les souvenirs et les regrets aussi..."quartet film.jpg

La musique est omniprésente, "personnage" à part entière du film et enjolive tous ces moments de vie commune pas toujours au top.

Alors oui, c'est de la musique classique, favorisant les préjugés actuels qui en font une musique de vieux, point barre. Mais apparemment, la "musique de vieux", elle est diablement stimulante et ravigotante !

En tout cas, fidèle à elle-même, elle est sublime, tout simplement...

 

 

Synopsis : À Beecham House, paisible pension au cœur de la campagne anglaise qui accueille des musiciens et chanteurs d’opéra à la retraite, le bruit court qu’une nouvelle pensionnaire arriverait sous peu. Et ce serait une diva ! Pour Reginald, Wilfred et Cissy, le choc est grand lorsqu’ils voient débarquer l’impétueuse Jean Horton, avec laquelle ils triomphaient sur les scènes internationales des années auparavant. L’ambition de Jean et son ego démesuré avaient alors ruiné leur amitié et mis un terme au mariage qui la liait à Reginald.
Malgré les vieilles blessures, Reginald, Wilfred et Cissy mettront tout en œuvre pour convaincre Jean de reformer leur célèbre quatuor à l’occasion du gala annuel de Beecham House.

13.12.2013

Jappeloup : DVD, roman, documentaire sur un cheval extraordinaire

Réminiscence de l'histoire du petit canard, celle du cheval Jappeloup est tout aussi émouvante.

Jappeloup, petit cheval insignifiant, au physique ingrat, à la personnalité tourmentée et ombrageuse, devenu en quelques années une star mondiale du sport équestre, dans la discipline du saut d'obstacles.

Petit de taille (1 m 58 au garrot), il sautait pourtant des obstacles pouvant atteindre 1 m 70. Craintif et caractériel, il a affronté les plus importants et difficiles concours équestres de la planète en collectionnant les coupes. Avec son cavalier, Pierre Durand, qui l'entraîna assidûment en tenant compte de sa personnalité et de ses capacités de saut phénoménales, ils sont allés jusqu'à la consécration suprême : les jeux olympiques !

Trois documents de la médiathèque vous narreront cette belle histoire :

le film "Jappeloup" de Christian Duguay, sorti en salle courant 2013 avec une bonne petite équipe d'acteurs (Canet, Auteuil, Higelin, Marina Hands, Lou de Laâge..) film jappeloup.jpg


 







mon ami jappeloup.jpg



"Mon ami Jappeloup" petit roman jeunesse de Françoise Dargent, cote J DAR








et le documentaire signé Pierre Durand "Jappeloup", cote 798.2 DUR à l'espace adulte 

jappeloup.jpg










Un seul regret, dans ces trois documents : ils ne parlent encore pas assez de Jappeloup ! J'aurais voulu plus de détails sur lui, son caractère, sa personnalité, plus d'images et d'anecdotes...


Bande annonce du film :

07.12.2013

Roman : Un voyage pas comme les autres ...

 

L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire ikea 

Romain Puertolas

Le Dilettante

Roman adulte : R PUE




Ce livre raconte une aventure rocambolesque et hilarante aux quatre coins de l’Europe et dans la Libye postkadhafiste, une histoire d’amour pétillante mais aussi le reflet d’une terrible réalité : le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle. Une fable totalement loufoque où l'auteur nous dépeint avec brio les mésaventures d'un fakir-imposteur, immigrant clandestin malgré lui.

Embarquez pour une aventure unique et cocasse avec Ajatashatru (prononcez "J'attache ta charrue"), fakir qui est en France pour 24 heures et qui est mandaté par son village indien pour faire une course chez Ikea. Il va se retrouver coincé dans une armoire en partance pour l'Angleterre. Des rencontres farfelues et des situations absurdes vont alors s'enchaîner.

Une histoire abracadabrante, des situations invraisemblables mais peu importe. C'est sympathique, drôle, bien vu d'un coté et puis profond d'un autre. Romain Puértolas nous parle avec pertinence au détour d'une page des immigrants exploités par les passeurs, par les Libyens, renvoyés dans un pays, au petit bonheur la chance car ils ont détruit leurs papiers. Il décrit des moments forts et fait passer de vrais messages.

 

06.12.2013

Prix Littéraires 2013

Venez emprunter tous les romans primés à la médiathèque !!!
 
Retrouvez ci-dessous une présentation des auteurs et de leur livre.
 
 

30.11.2013

CD : choc musical bien sympathique

C'est dépaysant, dynamique, chaleureux, entraînant...en bref régénérant !

Et pour cause, c'est en même temps délicieusement rétrograde et un brin anachronique : ces musiques, dans un style "années 50", sont saupoudrées d'éléments musicaux très actuels.

Les musiciens assurent un max et la voix de Caro Emerald est extrêmement séduisante. Son look ne l'est pas moins d'ailleurs...

caro emerald.jpg


Laissez-vous entraîner et découvrez ce CD à l'espace musique de la médiathèque, classé au rayon Pop / Rock, cote 2 EME


Titre extrait de l'album dans le clip ci-dessous :

(désolée, vous subirez  peut-être la pub au préalable mais vous avez l'habitude n'est-ce pas ? ou alors, il faut aller vivre dans un île déserte, à condition d'en trouver encore une...)

21.11.2013

Une animation sur le sexisme dans l'album jeunesse

 Jeudi 14 novembre, 3 classes de cours moyen de Carmaux, ont assisté à une animation sur le sexisme, (c'est-à dire la discrimination selon le sexe), dans l'album jeunesse.

L'intervenante, Maryvonne Gayard, qui a sélectionné de nombreux livres traitant du sujet, en lit quelques-uns aux enfants et pose des questions pertinentes:

- "Est-ce qu'il y a des livres pour les filles et les garçons?" "Oui, les livres de Superman", "Oui, les histoires d'amour",...

Ensuite, certains enfants lisent et présentent aussi des albums :

- par exemple, "Maman Quichon se fâche" ou "les folles journées de maman", où l'on découvre que le papa n'est pas très présent

- ou encore "Petit zizi" ou "Max ne pense qu'au zizi", sur les moqueries des autres enfants

- l'album " A calicochon" d'Anthony Browne a lui, laissé beaucoup d'enfants songeurs (voir "coup de coeur").

 

images.jpg                                                

                                                

 Maryvonne leur fait remarquer en quoi certains albums sont ouverts, d'autres stéréotypés (les garçons c'est comme ça et les filles comme ça).

Maryvonne Gayard connaît bien et aime la littérature pour enfants, elle a été libraire pendant quinze ans. Elle a fait s'interroger les enfants , notamment sur l'égalité fille/garçon, la liberté de chacun, le respect dans la famille, ... Et en observant les réactions de certains enfants, on remarque que les stéréotypes sont tenaces et qu'il est important de leur proposer d'autres modèles.

D'autres titres d'albums présentés :

"J'en ai marre du rose", "A quoi tu joues?", "Dans les jupes de maman", "Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon", "Madame le lapin blanc", "Antoon et les filles", "N'oublie jamais que je t'aime", "Mes parents sont marteaux", "Sur le chantier", "Guili lapin", "Super Nino", "Sarah à l'école", "Enfin seule",...

Si vous avez envie de découvrir certains livres, n'hésitez pas à les demander en section jeunesse.

Jeudi 1

23.10.2013

Un album plein de surprises... et un hymne à la lecture

9782877677684FS.gif 

"Ouvre ce petit livre" de Jesse KLAUSMEIER, ill. Suzy LEE -

éd. Kaléidoscope

 

Si tu es curieux, comme moi, "ouvre ce petit livre".

A l'intérieur se cachent beaucoup d'autres livres, des grands, des petits, de couleurs différentes (jaune, rouge,...).

 Tous s'appellent "petit" mais on sait bien que "petit" veut dire "joli", surtout celui avec des gros points noirs, comme une coccinelle. Ou celui qui est orange, car on le sait, petit lapin aime les carottes.

Toutes ces couleurs racontent l'histoire de petits personnages curieux, qui vont de surprises en surprises.

Alors viens à la médiathèque découvrir cet album, coloré comme un arc-en-ciel qui nous invite  à en ouvrir plein d'autres, car lire c'est magique !!!

En section jeunesse - cote A KLA

18.07.2013

Un homme effacé qui avait simplement envie d'être tranquille…

Un homme effacé 41auP3t5ZXL._AA278_PIkin4,BottomRight,-44,22_AA300_SH20_OU08_.jpg


ALEXANDRE POSTEL

Gallimard

Roman adulte : R POS

 

 

Damien North est professeur de philosophie dans une université cossue. Veuf, il mène une vie triste et solitaire. Mais un jour, il est embarqué par la police qui l'accuse d'avoir téléchargé sur son ordinateur des images provenant d'un réseau pédophile... L'affaire fait grand bruit, d'autant que Damien est le petit-fils d'Axel North, figure politique historique. 

L'inculpé a beau se savoir innocent, chacun se souvient d'un geste, d'une parole qui, interprétés à la lumière de la terrible accusation, deviennent autant de preuves à charge. Même une banale photo de sa nièce, unique enfant de son entourage, ouvre un gouffre d'horribles suppositions. Le terrible engrenage commence tout juste à se mettre en marche. 


A travers l'incarcération d'un innocent, Alexandre Postel pointe du doigt certaines failles du système judiciaire et surtout les conséquences psychologiques que cela entraîne chez la victime. Il montre chez Damien North, la difficulté à surmonter l'erreur de jugement et le doute que ça occasionne chez lui. Comment un homme peut-il être amené à remettre en cause sa sincérité et ses bonnes intentions alors-même qu'il est innocent ? La colère succède à l'incompréhension et à l'écœurement, jusqu'à modifier la nature profonde de l'individu et laisser des séquelles irréparables… 

 

Ce roman mène à réfléchir sur les jugements hâtifs, l'intolérance portée sur une personne qui peut paraître mystérieuse, (trop) discrète, en dehors des normes fixées par la société. Personne ne semble se poser de questions tant l'accusé est un coupable idéal aux yeux de l'opinion, c'est effrayant. Le poids de l'opinion publique dictée par les médias. Le non-droit à la différence, la solitude, la timidité qui vous épingle comme un associable... Bref, un roman très prenant, très bien écrit.

16.07.2013

Roman : "Tropique du Capricorne"

tropique2.jpg4 personnages (3 hommes, 1 femme) très différents :

"Paul n'arrive pas à se remettre du décès de sa femme et sa fille 5 ans plus tôt.
Cali est emprisonnée dans une cage familiale trop étroite.
Marc a tout plaqué pour vivre dans une tribu amazonienne.

 Georges, fondateur d'un orphelinat, porte un lourd secret.

De Strasbourg à Bordeaux, de Paris à Hanoi, de Sao Paulo à Cayenne, de New York à Rio, des histoires ordinaires et des destins extraordinaires vont se rejoindre... au bout du chemin."


4 vies sans aucun point commun apparent... On passe de l'une à l'autre sans transition, au risque de mélanger les vies et les prénoms... Un texte déroutant, une écriture sensible,qui toutefois peut paraître "guimauve" à certains passages, des personnages attachants dont les vies ont été abîmées.

Pourquoi ce titre ? Quel rapport existe-t-il entre ces 4 protagonistes ? Quand se rencontreront-ils ?

Il vous faudra attendre les toutes dernières lignes pour répondre à toutes ces questions. Le livre risque alors de vous tomber des mains tant le dénouement est brutal.


15.06.2013

Album : Lire ! Tu délires ?

Arrête de lire ! / Claire Gratias et Sylvie Serprix, éd. Belin 2012,

espace jeunesse cote E GRA

arrete de lire.jpg

Oui, je sais bien ce que vous allez me dire...pour une bibliothécaire travaillant dans une médiathèque, promouvoir un livre avec un titre pareil est fort malvenu...mais ce titre est trompeur vous l'aviez deviné bien sûr ! Car c'est tout le contraire évidemment.

C'est l'histoire du rat Horatio qui veut devenir rat de bibliothèque car il n'aime qu'une seule chose : lire, lire, lire. A tel point que ses parents s'en exaspèrent et craignent qu'il ne devienne sourd et aveugle (quelle idée vraiment). Lorsque la maîtresse d'école le qualifie de "rêveur", c'est la goutte qui fait déborder le vase, ils finissent, excédés, par lui supprimer tous ses livres.

Cauchemar absolu pour ce dévoreur de littératures diverses et variées. Mais, comme on le sait, les enfants, pardon, les rats ont énormément de ressources cachées quand il est question de faire comprendre les choses capitales à leurs parents obtus et bornés. Et tout est bien qui finit bien naturellement.

Alors venez vite à la médiathèque découvrir cet album par ailleurs superbement illustré, ce qui ne gâte rien à l'affaire, bien au contraire !

En plus, la médiathèque est un endroit franchement très sympathique, avec des gens pas mal accueillants aussi (sauf les jours où ils sont mal lunés, mais honnêtement c'est quand même assez rare) et surtout SURTOUT...

avec tout plein de livres de partout, donc recommandé à tous ceux qui veulent arrêter de lire ;-)


Une lectrice a aussi beaucoup aimé cet album ! Voici ce qu'elle nous en dit :

 " ARRETE DE LIRE ! "

Mais que va faire ce petit rat, qui ne peut se passer de dévorer tous les ouvrages qui lui passent dans les mains (heu, les pattes !), face à cette injonction de ses parents qui sont persuadés que c'est très mauvais pour lui ? Rêveries, poésie, mondes imaginaires, impossible de vivre sans eux.

Et bien, vous le découvrirez dans cet album enthousiasmant de Claire Gratias.

Vous savourerez ce texte, vous vous régalerez de ces mots autant en les prononçant qu'en les admirant sur les magnifiques illustrations de Sylvie Serprix ; des mots qui courent partout, qui serpentent, dansent, nous font participer à une belle farandole.

Des couleurs chaudes, des arabesques voluptueuses, des yeux expressifs, de l'humour et le plaisir de s'entendre dire par le petit bout qui est sur vos genoux "encore !"

Avec plaisir mon petit, et vous recommencerez, car cet album est aussi réjouissant pour les grands que pour les petits !

 Vite, vite, courez l'emprunter !

Annie

13.06.2013

DVD : trop fort ce Molière !

Un film absolument réjouissant, ce "Molière" réalisé par Laurent Tirard, avec dans le rôle titre Romain Duris : un vrai plaisir !

moliere_0.jpg

Le film donne une version très romancée d'une période de la vie de Molière dont on ne sait rien, celle qui précède ses premiers grands succès, vers 1644 environ. Molière a 22 ans et se trouve déjà criblé de dettes, son entreprise théâtrale n'obtenant pas encore le succès mérité. Il sera même emprisonné.

Dans le scénario, un certain Monsieur Jourdain le tire de prison et lui propose un contrat un peu particulier...

De l'action, des rebondissements, des quiproquos, du burlesque...Du théâtre quoi mais en film. Cela fourmille de citations et de situations des oeuvres à venir de notre grand Molière et les acteurs évoluent avec aisance et enthousiasme, jouant à distiller une jubilation croissante qui contribue à notre bonheur. La reconstitution historique est tout à fait crédible et nous donnent pourtant une forte impression de modernité. Comme quoi, un discours datant de plus de trois siècles peut encore nous interpeler et nous faire éclater de rire !

Espace multimédia, cote DVD MOL


06.06.2013

DVD : faites l'amour, pas la guerre...

...et vivons comme les bonobos qui règlent tous leurs problèmes avec des calins !!!

Blague à part, les attitudes et comportements de ces animaux nous interpellent : les similitudes avec notre espèce sont véritablement troublantes et confondantes.

bonobos.jpg

Bien sympathique et réconfortant à regarder donc, "Bononos" est un film documentaire réalisé par Alain Texier, sorti en 2011. 

 

En voici l'histoire : Béni, un chimpanzé bonobo, est né dans la forêt équatoriale de la République démocratique du Congo. Capturé par des braconniers, il se retrouve dans une cage en banlieue de Kinshasa où on le maltraite. Il est finalement recueilli par Claudine André, fondatrice et propriétaire du refuge pour bonobos Lola ya Bonobo (le paradis des Bonobos) fondé en 1994. Là, il sera dorloté, chéri et soigné.

Et pour son intelligence et sa maturité, il sera choisi pour faire partie de la première "équipe" de chimpanzés à retrouver le milieu naturel.


Espace DVD, cote DVD 599.8


05.06.2013

DVD : un grand saut dans l'imaginaire

Un DVD à savourer en famille, "Le tableau" est un film d'animation français de Jean-François Laguionie, sorti en novembre 2011.

C'est un très beau film à tous les points de vue : dessins, techniques d'animation (séquences d'animation en deux dimensions ou en images de synthèse à rendu 2D et prises de vue réelles), musique (c'est un vrai orchestre avec de vrais instruments et une vraie et excellente composition musicale), originalité de l'histoire, richesse et diversité des thèmes abordés (création artistique, comportements humains, système sociétal, intolérance et droit à la différence, discrimination, amour, amitié...).

 film-le-tableau.gif.jpg

"Un château, des jardins fleuris, une forêt menaçante, voilà ce qu’un Peintre, pour des raisons mystérieuses, a laissé inachevé. Dans ce tableau vivent trois sortes de personnages : les Toupins qui sont entièrement peints, les Pafinis auxquels il manque quelques couleurs et les Reufs qui ne sont que des esquisses. S'estimant supérieurs, les Toupins prennent le pouvoir, chassent les Pafinis du château et asservissent les Reufs. Persuadés que seul le Peintre peut ramener l’harmonie en finissant le tableau, Ramo, Lola et Plume décident de partir à sa recherche. Au fil de l’aventure, les questions vont se succéder : qu'est devenu le Peintre ? Pourquoi les a t-il abandonnés ? Pourquoi a-t-il commencé à détruire certaines de ses toiles ! Connaîtront-ils un jour le secret du Peintre ?"

 

Espace DVD, cote DVDJ TAB


21.05.2013

Roman : touchez pas aux cactus

Une lectrice de la médiathèque a rendu ce livre un jour à l'accueil en demandant si on avait d'autres titres de cet auteur et a paru très déçue de ma réponse négative : il n'en fallait pas plus pour que ma curiosité s'éveille aussitôt. Un coup d'oeil sur la quatrième de couverture et hop ! je l'emprunte à mon tour...je ne l'ai pas regretté, j'ai adoré.

Un histoire prenante à travers les narrations successives de trois soeurs ayant toutes trois souffert d'une cruelle indifférence paternelle à leur égard.

L'intrigue est bien faite, on a vraiment envie d'avancer pour connaître l'histoire qui se dessine progressivement dans les narrations personnelles des personnages principaux.

Ce qui est agréable aussi, c'est que beaucoup de choses sont suggérées et donc stimulantes pour le lecteur. Les personnages deviennent très proches, de plus en plus, malgré (ou à cause de) leurs éventuels défauts ou faiblesses et on a envie d'en savoir davantage sur eux, de pages en pages. On se pose plein de questions...

Je l'ai relu pour comprendre mon engouement car c'était comme une sorte de mystère pour moi. Ces histoires de vies féminines m'ont intriguée, les choix et les non-choix, les attentes et les désirs, les frustrations et les plénitudes...Le personnage du père est très dur et véritablement surprenant dans ses deux facettes diamétralement opposées. Qui est-il exactement ? Beaucoup de souffrance dans sa vie et dans les vies de ses proches par ricochet.

J'ai apprécié aussi l'importance que l'auteur semble accorder à l'art en général et au réconfort qu'il apporte à nos pauvres petites vies si matérialistes : la littérature (l'auteur est libraire ainsi qu'un de ses personnages), la musique, la sculpture...

Sensible également au souffle marin qui traverse ce roman comme un fil conducteur : l'immensité de la mer qui nous renvoie inlassablement, tel un miroir, l'image bredouille de toutes nos questions sans réponses...

il-faut-laisser-les-cactus-dans-le-placard-francoise-kerymer-moyen.jpgLa grande surprise est qu'il existe un deuxième tome (chouette une suite !!!) et j'ai couru solliciter ma collègue pour qu'elle le commande au plus vite !

 

 

Il faut laisser les cactus dans le placard / Françoise Kerymer

éd. Lattès 2010,

rayon roman adultes cote R KEY